Voilà pourquoi le Covid-19 provoque (parfois) la disparition de l’odorat

Parmi les symptômes de la maladie causée par le Covid-19, il y a la perte de l’odorat. C’est un symptôme que l’on rencontre généralement en cas d’infection virale, par exemple lors d’un rhume ou lors d’une infection des voies respiratoires ou du sinus. La perte de l’odorat est alors causée par le blocage du nez qui empêche les molécules aromatiques d’arriver aux récepteurs olfactifs. La capacité de sentir les odeurs revient normalement lorsque les symptômes disparaissent.

En ce qui concerne le nouveau coronavirus, certains patients indiquent qu’ils n’avaient pas le nez bouché au moment de la perte de l’odorat. Ce dernier aurait disparu de façon soudaine pour réapparaître après une semaine ou deux. Cela signifie ainsi que la perte de l’odorat ou anosmie lorsqu’on contracte le coronavirus n’est pas liée au fait que le nez soit bloqué.

Crédits Pixabay

Des chercheurs ont étudié ce phénomène en analysant des CT-scans montrant le nez et le sinus de personnes ayant perdu le sens de l’odorat à cause du coronavirus.

Ce que les chercheurs ont découvert

D’après ce que les chercheurs ont pu observer sur les CT-scans, une partie de la fente olfactive est bloquée par du mucus et par un gonflement au niveau des tissus mous.  La fente olfactive est la partie du nez responsable de la détection des odeurs. Quant au reste du nez et du sinus, il semble qu’il n’y ait aucun problème.

Au début, les scientifiques pensaient que le coronavirus cible les neurones olfactifs qui transmettent au cerveau le signal provoqué par les molécules aromatiques. Toutefois, une étude récente a montré que ces neurones ne possédaient pas les protéines ACE2, considérées comme étant la porte d’entrée du Covid-19 dans une cellule. Le coronavirus a plutôt été détecté dans les cellules sustentaculaires qui soutiennent le nerf olfactif.

Les chercheurs pensent ainsi que les cellules sustentaculaires sont celles que le virus attaque et détruit. Ce phénomène va causer une réaction de la part du système immunitaire qui va provoquer un gonflement au niveau de la zone. Le sens de l’odorat revient à la normale lorsque le virus a été détruit par le système immunitaire et que les molécules retrouvent le chemin des récepteurs olfactifs.

À lire aussi : 1 personne sur 5 serait susceptible de développer des symptômes graves après une infection au Covid-19

Pourquoi la guérison prend-elle du temps ?

Dans certains cas, des patients ont indiqué que leur sens de l’odorat n’est jamais retourné à son état normal. Les chercheurs suggèrent que cela a quelque chose à voir avec l’inflammation qui est la réponse de l’organisme face aux dommages qu’il subit. Dans ce cas, des produits chimiques peuvent être libérés et peuvent détruire les tissus.

Cette production de produits chimiques peut causer la destruction des cellules dans les alentours de l’inflammation, et ces cellules détruites peuvent être les neurones olfactifs. Ces derniers se régénèrent toutefois de façon très lente à partir des cellules souches présentes dans la muqueuse du nez.

Avec le Covid-19 qui continue de se propager, il est important de prêter attention aux éventuels symptômes, et la perte de l’odorat en fait partie. Il faut toutefois savoir que tout le monde ne montre pas de symptômes même avec le virus dans l’organisme. Il faut ainsi être très vigilant lorsque l’on sort de chez soi.

À lire aussi : Perseverance comportera une plaque en hommage au personnel soignant pendant la crise du Covid-19

Mots-clés médecinesanté