Voilà pourquoi les DJ n’apprécient pas les dernières mesures prises par Instagram

Au cours de cette période de confinement, certains DJ ont choisi d’utiliser Instagram pour faire des lives et ainsi retransmettre le fruit de leur travail en temps réel. Instagram n’est certes pas le plus adapté pour faire un concert en direct, mais il est facile à utiliser et rassemble un grand nombre d’utilisateurs.

Toutefois, comme l’indique DJ mag, il pourrait ne plus être possible pour les DJ d’utiliser la plateforme de Facebook comme moyen de diffusion. La raison est qu’Instagram ne veut plus diffuser de morceaux dont les droits d’auteur n’appartiennent pas à Facebook.

Crédits Pixabay

Cette situation est un coup dur pour les DJ qui se servent d’une grande variété d’œuvres pour produire des mixs. Certains d’entre eux ont d’ailleurs une grande partie de leur public sur Instagram.

Risquer de se faire censurer

Selon les informations, les lives qui diffusent des morceaux avec des droits d’auteur privés ne seront bientôt plus autorisés par Instagram. Les contrevenants risquent ainsi d’avoir leur diffusion interrompue et censurée. Déjà que la lecture d’une vidéo sur la plateforme est limitée à une minute et trente secondes, les DJ auront du mal à s’adapter.

À lire aussi : Des rentreprises et des chercheurs collectent des selfies sur Instagram

Une solution qui ne satisfait pas

Face à la situation des DJ, Instagram propose une solution qui n’est malheureusement pas du goût de tout le monde. Cette solution c’est d’utiliser la banque de sons appartenant à Facebook pour créer de la musique.

Cette alternative ne convient pas à tout le monde puisque la banque en question ne contiendrait qu’un peu plus de 7000 morceaux. Ce nombre est trop limité pour que les DJ puissent faire leur travail à 100 %. Certains d’entre eux investissent en effet beaucoup de leur temps et de leur énergie pour trouver le morceau qu’ils pourront utiliser pour exprimer leur talent, et il y a très peu de chance que ce morceau fasse partie des 7000 proposés par Instagram.

Avec cette décision du géant des réseaux sociaux, il y a un risque que les artistes comme les DJ choisissent de partir pour se tourner vers d’autres plateformes. En tout cas, on verra s’il y en aura quand même certains qui essaieront de travailler avec ce qu’Instagram leur propose.

À lire aussi : En Iran, un couple d’influenceurs a été arrêté pour avoir publié des posts Instagram 

Mots-clés instagram