Voilà pourquoi l’US Army a signé un contrat avec le groupe ufologique de Tom DeLonge

Si vous étiez fans du groupe Blink-182 durant votre adolescence, le nom de Tom DeLonge ne doit pas vous être inconnu. Il s’agit de l’ex-chanteur du groupe. Après avoir quitté Blink-182, ce dernier s’est reconverti dans la recherche ufologique. À l’époque, il avait exprimé le souhait de consacrer son temps à la recherche et à la sensibilisation de la vie extraterrestre.

Ne voulant pas faire les choses à moitié, Tom DeLonge a décidé de fonder son propre groupe de recherche sur les OVNIs et les extraterrestres baptisé « To The Stars Academy of Arts and Sciences » (TTSA).

espace

Crédits Pixabay

En octobre 2019, l’ex-chanteur a annoncé que le TTSA avait signé un accord de coopération en recherche et développement avec le « Combat Capabilities Development Command » de l’armée américaine.

Jusqu’ici, les raisons qui avaient poussé l’US Army a signé ce contrat avec le groupe ufologique de Tom DeLonge étaient assez floues. L’armée américaine a néanmoins profité d’une récente interview pour expliquer ses motivations.

Chacun en ressortira gagnant

L’attention de l’armée US s’est portée sur le TTSA lorsque celui-ci a annoncé en septembre 2019 avoir découvert des « échantillons de matériaux exotiques d’OVNIs. » Suite à l’annonce de leur collaboration, le groupe de Tom DeLonge a indiqué que l’armée américaine allait mettre à sa disposition les « laboratoires, l’expertise, le soutien et les ressources » dont il aurait besoin pour approfondir ses recherches.

Durant son interview, l’US Army a déclaré qu’elle avait contracté cet accord avec le TTSA car elle estime qu’il s’agit d’un partenariat « à faible risque » qui a une « importance particulière » pour les militaires.

L’armée américaine veut creuser en profondeur

Lors de l’annonce de la signature du contrat entre le TTSA et l’armée américaine, Joseph Cannon du US Army Futures Command avait déjà souligné l’importance de ce partenariat. « Notre partenariat avec la TTSA est une source passionnante et non traditionnelle de matériaux nouveaux et de technologies transformationnelles pour améliorer les capacités de notre système militaire terrestre. »

Récemment, c’est Doug Halleaux, le porte-parole du US Army Combat Capabilities Development Command Ground Vehicle Systmes Center, qui a expliqué l’intérêt de ce contrat pour l’armée américaine.

« Si les matériaux représentés dans le projet ADAM de TTSA sont scientifiquement évalués et que des données permettent de déterminer qu’ils ont une utilité militaire, c’est tout à fait normal qu’on essaye de creuser plus en profondeur. » a-t-il indiqué.