Voilà pourquoi on n’a pas mis la main sur des fossiles de dinosaures de taille intermédiaire

Les scientifiques ont remarqué l’absence de fossiles de dinosaures de taille intermédiaire sur les sites paléontologiques. Les dinosaures carnivores de taille intermédiaire manquent à l’appel et peu de fossiles de ces espèces sont inventoriés et enregistrés par les paléontologues.

Ce gap concerne surtout le crétacé et le jurassique, mais est surtout marqué sur la période du crétacé, c’est-à-dire il y 145,5 à 65,5 millions d’années. Ainsi, il n’y a pas de vrais dinosaures de taille intermédiaire parmi la majorité des fossiles retrouvés.

La tête fossilisée d'un dinosaure

Photo de Jill Foster. Crédits Pixabay.

Ce fait peut trouver son explication dans la différence de taille entre les dinosaures carnivores jeunes et adultes, par leur comportement en communauté, mais peut aussi tout simplement par le fait que les fossiles de tailles intermédiaires n’ont pas encore été déterrés. En effet, beaucoup de sites paléontologiques n’ont pas encore révélé tous leurs secrets.

Les mégathéropodes, les dinosaures carnivores à la source de cette énigme

D’après les recherches effectuées par Katlin Schroeder, étudiante doctorante au département de biologie de l’Université du Nouveau-Mexique, et son équipe, la principale raison à cette situation pourrait être les mégathéropodes.

Les mégathéropodes sont des dinosaures carnivores dont, pour certaines espèces, le poids des adultes peut atteindre une tonne, voir plus. Le rapport avec l’absence de fossiles de dinosaures de taille moyenne ? C’est justement le comportement des jeunes mégathéropodes.

Selon la théorie des chercheurs, les jeunes mégathéropodes auraient concurrencé les dinosaures de taille intermédiaire dans la lutte pour la survie. Les mégathéropodes de grande taille pouvaient s’attaquer à d’autres dinosaures de grande taille ou de petite taille pour se nourrir. Les jeunes mégathéropodes quant à eux choisissent plutôt de chasser des espèces de leurs tailles, c’est-à-dire les dinosaures de taille intermédiaire.

Les avis sont partagés sur la raison de l’absence de fossiles de dinosaures de taille intermédiaire

Les sauropodes (les grands dinosaures herbivores à long cou) ont commencé à s’éteindre vers la fin du Jurassique, de même que certains mégathéropodes comme les allosaures, qui avaient pour habitude de se nourrir avec leurs parents. Pour information, les allosaures ne changent pas beaucoup de taille en vieillissant, ce qui facilite une meilleure cohabitation et un partage des proies capturées.

Pour ce qui est du Crétacé, où le gap est plus marqué, les tyrannosaures et les abelisaures dominaient la période. Pour ces derniers, la taille adulte est plus marquée que celle des juvéniles. Ainsi, les jeunes tyrannosaures ne vont pas partager la nourriture avec leurs parents, et la concurrence entre dinosaures carnivores s’accentue.

L’hypothèse avancée par Katlin Schroeder et ses compagnons ne suscite toutefois pas l’unanimité. Le Professeur Michael D’Emic, par exemple, soutient la possibilité d’erreurs d’identification des fossiles, c’est-à-dire prendre des jeunes dinosaures pour des représentants d’espèces à part entière ou prendre à tort des espèces naines pour des juvéniles d’une autre espèce.

À part cela, il y a aussi la possibilité que des fossiles de dinosaures de taille intermédiaire soient encore à découvrir quelque part.