Voilà pourquoi on trouve ces drôles de chiffres dans Google Maps

Google Maps n’est pas à une curiosité près. En réalité, il suffit de traîner quelques heures dans la solution, à survoler le monde, pour découvrir des scènes insolites.

Or justement, s’il vous prend soudainement l’envie de survoler l’Allemagne, et plus précisément Oranienbourg, une ville située dans l’arrondissement de Haute-Havel, alors vous finirez sans doute par tomber sur d’étranges coordonnées directement peintes sur le sol d’un parc local.

Il y a d'étranges coordonnées dans Google Maps

Il y a d’étranges coordonnées dans Google Maps

Quatre chiffres apparaissent donc sur la place : 80°24′ 28°26′. Ce qui correspond aux coordonnées d’un point situé en pleine mer du nord, entre les îles de Swalbard et Prince George.

Quand d’étranges coordonnées apparaissent dans Google Maps

Plus étrange encore, une série de plusieurs points et de plusieurs tirets ont également été peints sur la même place. Parmi lesquels se trouve une séquence que certains d’entre vous connaissent sans doute : . . . – – – . . .

Cette séquence est en effet écrite en morse et elle peut se traduire par les trois lettres suivants : S, O et S.

Inutile cependant de sortir une théorie complotiste de votre chapeau, car ces coordonnées et ce code en morse ne renvoient pas vers un obscur laboratoire russe ou américain top secret. Il s’agit en réalité d’une oeuvre rendant hommage au dirigeable Italia.

L’Italia était un dirigeable semi-rigide de classe N appartenant à Nobile. Loin d’être un aéronef tourné vers le tourisme, ce dernier avait surtout pour but de mener des missions scientifiques dans le Grand Nord et les deux premiers vols ont ainsi permis aux chercheurs de l’époque de récupérer de nombreuses informations sur la glace et la météo de la région.

Le troisième vol a débuté pour sa part le 23 mai 1928 et il avait pour but de se rendre au pôle Nord afin de récolter des données supplémentaires sur la topologie et la météo des lieux. Malheureusement pour son équipage, tout ne s’est pas passé exactement comme prévu.

Un hommage aux passagers de l’Italia

En réalité, une fois arrivé sur place, l’Italia a été victime d’une panne touchant les contrôles de l’élévation et le dirigeable a commencé à descendre. L’équipage a alors arrêté les moteurs pour le faire remonter, ce qui a fonctionné. Du moins pendant un moment. Une heure plus tard, le dirigeable a de nouveau commencé à chuter en direction du sol et il a fini par s’écraser violemment contre la glace. Neuf personnes ont réussi à s’extirper des décombres, mais sept autres sont restées coincées. Ils n’ont jamais été retrouvés.

Et vous l’aurez sans doute compris, mais les coordonnées présentes sur cette place allemande sont précisément celles où le dirigeable s’est échoué en 1928. C’est donc une manière pour les autorités locales de rendre hommage aux disparus.

Plusieurs décennies plus tard, personne ne sait réellement ce qui s’est produit. Certains ont imputé l’accident aux mauvaises conditions météorologiques, d’autres à une erreur humaine.

Une bizarrerie de plus comme on en trouve beaucoup dans Google Maps.

Mots-clés googlegoogle maps