Voitures électriques: Volkswagen et Ford craignent une rupture d’approvisionnement catastrophique en batteries

Mardi 21 juillet 2020, Reuters nous rapporte que les constructeurs automobiles Volkswagen et Ford ont mis en garde contre une perturbation de l’approvisionnement des principales pièces des véhicules électriques et une perte d’emplois aux États-Unis en raison d’un litige opposant deux fabricants de batteries sud-coréens, LG Chem et SK Innovation.

Les deux constructeurs ont ainsi demandé à la Commission du commerce international (ITC) des États-Unis de laisser l’entreprise SK Innovation fabriquer des batteries dans son usine située en Géorgie pour continuer à approvisionner les véhicules électriques en batteries.  

Crédits Pixabay

Pour rappel, LG Chem a poursuivi SK Innovation en 2019 pour vol présumé de secrets commerciaux aux États-Unis afin de l’empêcher de produire des cellules de batteries aux États-Unis et d’importer les composants nécessaires à leur fabrication.

Éviter des dommages collatéraux aux clients de SK Innovation

Dans une demande adressée au panel commercial américain en mai, Volkswagen a déclaré que « toute ordonnance corrective doit viser à éviter des dommages collatéraux aux clients existants de SK Innovation » et que la commission devrait autoriser SK Innovation à produire des batteries pour voitures électriques dans son usine américaine « pour éviter une interruption catastrophique de l’approvisionnement ».

Par ailleurs, Ford a soutenu que l’affirmation du Sud-Coréen LG Chem dans laquelle elle soutient qu’elle peut remplacer SK Innovation en tant que fournisseur n’était pas « crédible » compte tenu du fait qu’il lui faudrait une longue période de développement pour produire les batteries requises pour les véhicules électriques.

Verdict attendu pour le 5 octobre

De plus, Ford affirme que la pénurie d’approvisionnement des batteries pour véhicules électriques pourrait amener à des pertes d’emplois aux États-Unis, ce qui « est particulièrement inacceptable au vu des conditions économiques actuelles causées par le Covid-19 » écrit le constructeur automobile dans ses commentaires adressés à l’ITC.

Notons que SK Innovation construit une première usine de batteries en Géorgie afin de répondre, d’une part, aux besoins de la base de véhicules de Volkswagen dans le Tennessee à partir de 2022. SK Innovation a également prévu d’ajouter une deuxième usine aux États-Unis pour desservir les camionnettes électriques et autres voitures électriques de Ford.

En ce qui concerne le litige opposant LG Chem à SK Innovation, l’ITC s’est auparavant prononcé en faveur de LG Chem mais la commission devrait rendre une décision définitive sur cette affaire le lundi 5 octobre 2020.   

Mots-clés fordVolkswagen