Volvo met ses camions autonomes aux services d’une mine

C’est un contrat quelque peu atypique que Volvo Trucks a décroché pour ses véhicules équipés de la technologie de conduite autonome. Le constructeur automobile vient récemment de signer un accord avec une société minière norvégienne Brønnøy Kalk.

Volvo va mettre six de ses camions autonomes aux services de Brønnøy Kalk. Les mastodontes auront pour mission de transporter du calcaire d’une mine appartenant au client, pour les emmener ensuite à un port situé à environ 5 km du point de départ.

camion

Crédits Pixabay

Le projet est actuellement en préparation. Selon les informations reçues, la solution est encore en phase de test pour s’assurer que tout fonctionne comme prévu une fois la mission lancée.

Encore en préparation

Ce sera la toute première mission du genre pour Volvo Trucks. Aucun détail n’a pour l’instant été donné quant à la date de départ des camions. Brønnøy Kalk et le constructeur automobile prévoient cependant à ce que le cortège soit opérationnel et lancé d’ici l’année prochaine.

Pour ce faire, des tests sont menés par les deux partenaires afin de s’assurer que les camions rempliront parfaitement leur mission le jour venu. Pour faciliter la tâche, il est prévu que les véhicules poids lourds de Volvo emprunteront un itinéraire prédéfini d’avance.

Un accord de paiement assez particulier

Volvo a tout intérêt à ce que ses camions autonomes soient en parfaite mesure de transporter leur chargement à bon port. Le contrat avec Brønnøy Kalk prévoit que le constructeur auto ne percevra de paiement que lorsque le calcaire sera arrivé à bon port. Pour être exact, l’entreprise norvégienne payera pour chaque tonne métrique fournie par Volvo.

Toutes ces précautions offrent cependant l’avantage de pousser la marque à peaufiner davantage sa technologie de conduite autonome. Sur le long terme, cela lui permettra ainsi d’adapter ses véhicules aux besoins de chaque futur client.

Il est fort possible que si tout se passe bien, Volvo soit tenté de ne plus se cantonner uniquement à la vente de ses voitures autonomes. L’entreprise pourrait explorer un marché plus vaste et se lancer dans les services complets impliquant des véhicules intelligents. Cela dit, les concurrents ne manqueront pas de suivre la tendance à leur tour.

Mots-clés volvo