Votre GTA 5 cache peut-être un malware

GTA 5 est un titre extrêmement populaire. Il fait encore partie des jeux les plus achetés, notamment porté par son excellent mode multijoueur. Certaines personnes mal intentionnées ont justement eu l’idée d’exploiter cette popularité pour leur propre compte en intégrant un malware capable de miner de la cryptomonnaie à certaines copies illicites.

En dépit de l’arrivée d’offres gratuites avantageuses comme le Xbox Game Pass, de nombreux joueurs continuent encore de télécharger des copies pirates sur la toile.

Une capture de GTA 5
Crédits Rockstar Games

Avast a justement eu l’occasion d’analyser certaines de ces copies distribuées sous le manteau et les experts en sécurité de l’entreprise ont alors découvert que certaines d’entre elles abritaient un malware très connu de leurs services : Crackonosh.

Le cryptojacking, nouveau fléau

Assez complet, ce dernier regroupe plusieurs fonctions, dont une tournée vers une pratique de plus en plus appréciée des pirates : le cryptojacking.

Le concept est relativement simple. Le marché des cryptomonnaies, comme vous le savez, peut rapporter gros. Très gros, même. Mais pour en obtenir, vous n’avez finalement que deux options possibles : investir de l’argent et en acheter sur les places de marché dédiées ou bien le miner.

Miner ne coûte rien. Du moins en apparence. Pour que cela fonctionne et que l’opération soit rentable, il faut en effet une importante puissance de calcul, et donc des puces capables de traiter un grand nombre de données. Comme celles présentes à bord des cartes graphiques haut de gamme.

A lire aussi : GTA 5, une version construite par une IA

Un malware se cache peut-être dans votre GTA 5

Par extension, cela veut aussi dire qu’un rig de minage va consommer beaucoup d’électricité. C’est d’ailleurs ce qui explique pourquoi les fermes de minage sont souvent installées dans des pays où l’énergie est bon marché, comme la Chine par exemple. Ce qui a par ailleurs contraint le gouvernement chinois à prendre des mesures… drastiques.

Certains hackers ont donc eu l’idée de développer des programmes capables d’utiliser une partie des ressources des ordinateurs infectés pour miner de la cryptomonnaie… et en envoyer les bénéfices vers leurs portefeuilles.

C’est ce que l’on appelle le cryptojacking, ou en français le minage malveillant de cryptomonnaies.

A lire aussi : GTA 5, un joueur a réussi à arrêter le train de Los Santos

De nombreux titres populaires touchés

Or justement, en analysant plusieurs copies pirates de jeux très populaires comme GTA 5, les chercheurs d’Avast ont constaté que certaines d’entre elles abritaient un malware capable de telles prouesses : Crackonosh.

Distribuées par le biais des plateformes habituelles, et notamment par les trackers torrents, ces copies sont nombreuses. GTA 5 est concerné, mais il n’est pas le seul. Far Cry 5 fait partie de la liste, de même pour Les Sims 4 et de nombreux autres titres populaires.

Et l’opération semble rentable. Selon Avast, les personnes à l’origine de cette campagne aurait en effet récupéré plus de deux millions d’euros en Monero par ce biais. En tout, plus de deux cent mille ordinateurs seraient d’ailleurs infectés.

A lire aussi : GTA 6 pourrait proposer une carte un peu particulière

Plus de 200 000 ordinateurs infectés

Tout le problème est là d’ailleurs, car ce malware est également capable de désactiver le processus de l’antivirus de l’ordinateur infecté. La plupart des personnes touchées n’ont donc même pas conscience qu’une partie des ressources de leur ordinateur est utilisée à leur insu.

Il existe cependant une méthode assez simple pour savoir si vous êtes concernés : accéder au moniteur de ressources système. Si vous constatez de très gros pics d’activité alors que votre ordinateur est au repos, il y a de fortes chances que vous soyez infectés.

Mots-clés gta 5