Vous allez enfin pouvoir visiter la salle de contrôle de Tchernobyl

Le nombre d’adeptes du tourisme noir (ou dark tourism en anglais) augmente à travers le monde, et un lieu tristement célèbre profite particulièrement de cet engouement : la centrale nucléaire de Tchernobyl. Le site où a eu lieu le pire accident nucléaire au monde a en effet connu une augmentation considérable du nombre de ses visiteurs ces dernières années.

Et maintenant, les voyageurs intrépides vont avoir la possibilité d’explorer la salle de contrôle de la célèbre centrale nucléaire.

Tchernobyl

Crédits Pixabay

L’Ukraine veut faire de Tchernobyl une attraction touristique

Cette nouvelle disposition fait suite à la signature, en juillet dernier, d’un décret par le président Volydymyr Zelensky, faisant officiellement de Tchernobyl une attraction touristique. Une action gouvernementale qui vise à encourager le tourisme dans la région.

Les visiteurs qui s’aventureront à l’intérieur de la zone hautement radioactive du tristement célèbre Réacteur 4 recevront une combinaison de protection blanche, un casque et un masque. Les visites seront plutôt brèves, et une fois terminées, les visiteurs seront soumis à deux tests de radiologie pour mesurer l’exposition.

« Nous devons donner une nouvelle vie à ce territoire de l’Ukraine », a déclaré le président Zelensky. « Jusqu’à présent, Tchernobyl était un point négatif de la marque ukrainienne. Il est temps de changer cela. »

Pour attirer le maximum de touristes vers Tchernobyl, le gouvernement prévoit de développer de nouvelles routes touristiques, dont des voies navigables, de construire de nouveaux points de contrôle et de restaurer et moderniser les points de contrôle existants. Le président ukrainien a par ailleurs inauguré un nouveau dôme en métal à Tchernobyl pour sécuriser davantage la zone.

Un immense dôme métallique autour du Réacteur 4 de Tchernobyl

Le dôme a été construit pour recouvrir le réacteur détruit (Réacteur 4) afin d’empêcher toute fuite de matière radioactive. Il mesure 108 mètres de haut et pèse 36 ​​000 tonnes. Sa construction a coûté 1,5 milliard d’euros, financés par un fonds spécial créé par la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), parrainé par 45 pays, selon l’AFP.

La structure est conçue pour durer un siècle et elle est assez solide pour résister à une tornade, a déclaré la BERD.

Après la catastrophe de 1986, l’Ukraine avait placé Tchernobyl au centre d’une zone d’exclusion de près de 2 600 km2. Mais depuis 2011, une grande partie de la région a été ouverte aux touristes, même si certaines sections, comme le « cimetière des machines » du village de Rossokha, restent encore inaccessibles.

Selon les agences de voyages locales, l’intérêt des voyageurs pour Tchernobyl a considérablement augmenté depuis le lancement de la série de HBO « Tchernobyl » en mai dernier. La mini-série met en scène les conséquences de la catastrophe, avec Jared Harris, Stellan Skarsgård et Emily Watson comme acteurs principaux.