Vous allez pouvoir vous acheter un morceau d’Apollo 11

La mission Apollo 11, qui a eu lieu en 1969, a fait de Neil Armstrong le premier Homme à avoir marché sur la Lune. Ce fut un moment historique, autant pour les États-Unis que pour le reste du monde.

Une partie des objets qui ont contribué à la réalisation de cette mission spatiale ont atterri dans la maison d’enchères Julien’s Auctions, basée à Beverly Hills, en Californie. Comme le rapporte le site Space.com, les responsables du Julien’s Auctions ont décidé de mettre en vente certains de ces objets, le 18 juillet 2020.

Crédits Pixabay

Pour la coquette somme de 780 000 dollars, le Julien’s Auctions a vendu trois joysticks qui ont été utilisés à bord du module d’Apollo 11.

Des objets qui valent leur pesant d’or

Les trois joysticks qui ont participé à ce voyage historique ont été mis aux enchères séparément. Le premier d’entre eux est une manette de contrôle de rotation qui se trouvait près de la main droite du célèbre astronaute Neil Armstrong. Elle a été vendue à 370 000 dollars.

Une manette de contrôle similaire, qui était installée à la droite de Buzz Aldrin, s’est vendue à 256 000 dollars. Le troisième et dernier joystick était placé à gauche du module et a été utilisé par Neil Armstrong et Michael Collins. Celui-ci a été mis aux enchères à 156 250 dollars.

À lire aussi : La recherche extraterrestre vue par un ancien d’Apollo 11

Des manettes qui ont fini entre les mains d’acheteurs anonymes

Ces trois joysticks ont été retirés du module d’Apollo 11, deux mois après le retour de la mission sur Terre. Ils ont d’abord été offerts aux membres de l’équipage, qui les ont refusés. Suite à cela, ils ont été stockés pendant plus de 15 ans dans un bureau du Johnson Space Center, à Houston. Bill Whipkey, un ancien employé de la NASA, a retrouvé ces manettes peu de temps avant sa retraite.

« Il a demandé à ses supérieurs ce qu’il fallait faire de ces manettes et ils lui ont dit de les jeter ; au lieu de cela, il les a ramenés chez lui. Des années plus tard, cet employé les a vendus aux enchères à un collectionneur d’objets spatiaux » explique un représentant de la NASA.

D’après lui, quand la NASA a eu vent de la mise aux enchères de ces objets, elle a demandé à les récupérer pour « remplacer les modèles qui sont exposés au Smithsonian National Air and Space Museum. »

Malheureusement, il était déjà trop tard, car les trois joysticks ont été vendus à deux acheteurs anonymes.

À lire aussi : Apollo 11, les premiers pas de l’Homme sur la Lune en ray tracing

Mots-clés apollo 11