Vous pouvez désormais discuter avec Albert Einstein

Avoir une conversation avec l’un des plus grands scientifiques de tous les temps ? C’est maintenant possible avec l’utilisation de l’Intelligence Artificielle. L’entreprise UneeQ, basée en Nouvelle-Zélande et à Austin, se spécialise dans la création d’« humains digitaux » et son dernier produit permettra de discuter avec Albert Einstein. Selon les informations, l’introduction de ce nouveau chatbot a été programmée pour coïncider avec le 100ème anniversaire de l’obtention de son Prix Nobel de Physique par le scientifique.

Ainsi, on peut maintenant visiter le site web d’UneeQ et poser des questions à Einstein, et celui-ci va répondre à sa manière. Selon Danny Tomsett, PDG d’UneeQ, en tant qu’élément de leur série Companions, Digital Einstein peut communiquer avec les gens d’une manière tout à fait naturelle, utilisant des expressions humaines et des réponses émotionnelles. Le but est de générer des interactions quotidiennes qui pourront faire la différence au niveau de la vie des utilisateurs.

Crédits Pixabay

D’après le site d’UneeQ, la mission de l’entreprise est de révolutionner l’expérience client grâce à des ambassadeurs gérés par l’IA.

Discuter avec Einstein

La conception de Digital Einstein a été réalisée en collaboration avec l’Hebrew University of Jerusalem et Greenlight. Ces partenaires ont fourni les caractéristiques qui donnent au chatbot sa similarité avec Einstein, c’est-à-dire sa voix, son image, mais aussi ses manières.

En ce qui concerne les sujets de discussion que l’on peut aborder avec Digital Einstein, on peut évidemment poser des questions variées, par exemple à propos de sa vie ou de ses recherches. Lorsqu’on lui a demandé si la Terre était plate, le robot a répondu que la Terre n’était évidemment pas plate et qu’il ne fallait pas être ridicule.

Sur des sujets comme la théorie de la relativité, le chatbot a répondu avec autorité. Mais lorsqu’on lui a demandé comment il pense que l’histoire l’a jugé, il a simplement répondu qu’il ne comprenait pas ce que son interlocuteur lui disait.

Les autres chatbot d’UneeQ

A part Digital Einstein, le site d’UneeQ propose également d’autres chatbot. Il y a par exemple Sophie qui donne des conseils par rapport au COVID-19, et une version de Daniel Kalt, économiste en chef d’UBS.

Sophie a été lancée en avril 2020 et son but est de discuter avec les utilisateurs à propos des questions les plus posées concernant la COVID-19. D’après la compagnie, ils ont utilisé des données fournies par le CDC ou Centers for Disease Control and Prevention et l’OMS pour la développer.

Quant à la version digitale de Daniel Kalt, le chatbot a été développé pour aider les gens à obtenir des informations cruciales sur le monde des banques et de la finance.

A notre époque où les relations humaines sont plus que jamais affectées par les exigences de la lutte contre la propagation de la COVID-19, les chatbot comme Digital Einstein représentent peut-être une solution pour soulager les problèmes mentaux causés par l’isolement. Toutefois, il est clair qu’ils ne pourront pas remplacer totalement les vrais contacts humains.