Un physicien a peut-être réussi à rendre le voyage dans le temps possible sans paradoxes

L’idée d’un voyage dans le temps est très séduisante. Pourtant, cela n’est pas aussi facile que le laissent paraître des films comme « Donnie Darko » ou encore « Retour vers le Futur. » À supposer que cela soit possible, les voyageurs temporels s’exposent à des risques. Certains experts pensent qu’ils risquent d’être soumis à des paradoxes.

Celui qui revient le plus souvent lorsqu’on évoque un voyage dans le temps est le paradoxe du « grand-père. » Il suggère que si un voyageur temporel tue son grand-père avant qu’il ait eu des enfants, il ne naîtra pas dans le futur. Et s’il ne naît pas, alors il ne pourra pas tuer son grand-père. L’existence de ce paradoxe est contestée par Albert Einstein à travers la théorie de la relativité générale.

En septembre 2020, un physicien du nom de Germain Tobar, de l’Université du Queensland en Australie, a affirmé qu’il était possible de voyager dans le temps sans paradoxes.

L’espace-temps s’adaptera pour éviter les paradoxes

Germain Tobar a élaboré sa théorie en se servant de calculs mathématiques. Il a fait le lien entre la théorie de la relativité générale d’Einstein et le paradoxe du grand-père. Germain Tobar est d’abord parti du constat que « la dynamique classique suggère que si vous connaissez l’état d’un système à un moment particulier, alors vous serez en mesure de déterminer toute l’histoire de ce système. »

Par la suite, il est revenu sur la théorie de la relativité d’Einstein qui « prédit l’existence de boucles temporelles ou de voyages dans le temps – où un événement peut se produire en même temps dans le passé et dans le futur. » En ralliant ces deux hypothèses à travers des calculs, Germain Tobar est arrivé à la conclusion que l’espace-temps pouvait s’adapter pour éviter les paradoxes. Mais comment ?

A lire aussi : Il serait en théorie possible de voyager dans le temps

Prenez l’exemple de la Covid-19

Germain Tobar est conscient que ses explications seront difficiles à comprendre pour le commun des mortels. Il a donc choisi d’imager ses propos avec un exemple qui est à la portée de tous, à savoir la Covid-19.

« Admettons que vous voyagiez dans le temps pour tenter d’empêcher le patient zéro du Covid-19 d’être exposé au virus. Si vous parvenez à l’empêcher, vous éliminerez du même coup dans le futur votre nécessité de remonter le temps pour mettre fin à la pandémie. En reprenant l’exemple du patient zéro du Coronavirus, vous pourriez parvenir à l’empêcher d’être infecté, mais ce faisant vous, ou quelqu’un d’autre, attraperiez le virus et deviendriez le patient zéro. Quoi que vous fassiez, les événements importants se recalibreront autour de vous pour éviter toute incohérence. »

A lire aussi : Et si l’on pouvait voyager dans le temps grâce aux sursauts gamma ?

Ainsi, aucune action réalisée par un voyageur temporel n’aura le pouvoir de changer le cours des choses. Ce qui est censé arriver arrivera dans tous les cas.

La dernière vidéo de la chaîne

Si vous aimez les produits tech, alors n’hésitez pas à nous rejoindre sur notre chaîne YouTube.