VRChat a intégré un bouton de panique à l’application

VRChat vient d’apporter une mise à jour à l’application de VR sociale le 24 février dernier. Il s’agit d’une réaction à la demande pressante de sa communauté de fans. Rappelons que l’outil permet à ses utilisateurs de se rencontrer, de discuter, et de jouer ensemble. Rendu populaire lors des vacances de Noël, VRChat a surtout été promu par quelques streamers célèbres de Twitch et des YouTubeurs influents.

VRChat propose à ses abonnés différents endroits où les avatars peuvent interagir entre eux. La plupart de ces zones sont tranquilles, mais certaines d’entre elles sont truffées de trolls. Ces spammeurs sont sur la plateforme pour faire des bruits dérangeant, pour diffuser des images pornographiques ou pour harceler des joueurs innocents.

La plateforme a ainsi ajouté un mode « panique » aux fonctionnalités de l’application. Il s’agit d’un bouton qui permet aux utilisateurs en détresse de se débarrasser des pervers sans avoir à quitter le jeu.

Un problème qui date de plusieurs mois

Des utilisateurs de VRChat se plaignent depuis des mois. L’intrusion des spammeurs est devenue un vrai problème, car les victimes sont parfois obligées de quitter la pièce ou le jeu. Elle concerne aussi bien les abonnés de VRChat que les streamers de Twitch. Pourtant, chez Twitch, la règlementation est plus rigoureuse que chez VRChat.

Glacey, une streameuse sur Twitch, a dernièrement fait face à ce malaise. Elle était en train de chanter une chanson de Britney lorsque des avatars malintentionnés ont troublé sa paix. Harcelée, elle a réagi en criant : « Tire-toi ! Je vais être obligée de partir ; je ne peux pas l’arrêter, je ne peux pas l’arrêter ! »

Des robots gris et silencieux

« Dans le cas où des spams audio ou visuels non désirés se produiraient », vous pouvez « maintenant engager un Mode Panique », a souligné la plateforme. « Ce mode assourdira visuellement tous les avatars et fait taire tous les utilisateurs qui ne sont pas vos amis », a-t-elle poursuivi.

Il y a quelque temps, VRChat avait déjà essayé de résoudre le problème en ajoutant une fonctionnalité « mute ». Celle-ci permet aux utilisateurs qui se sentent agressés de faire taire les joueurs qui ne sont pas dans leur liste d’amis.

Le bouton de « panique » permet de faire la même chose, mais de manière plus drastique. Concrètement, cette option transforme tous les avatars environnants sans distinction en robots gris inoffensifs et silencieux.

Mots-clés insolitevrchat