VRChat : un joueur a fait un vrai malaise dans un salon en réalité virtuelle

Quand quelqu’un est victime d’un malaise dans la vraie vie, cela peut être une expérience intense et effrayante. Quand quelqu’un subit une crise lors d’une conversation VR, cela peut être encore plus terrifiant.

C’est le scénario exact dans lequel Sam Raiffeisen, un YouTubeur également connu sous le nom de Rogue Shadow, s’est récemment retrouvé. En jouant à VRChat, il a été le témoin d’un vrai malaise de l’un des utilisateurs.

La victime avait pour pseudonyme DrunkenUnicyclist. Il portait, lors de son malaise, un kit VR complet et tous les gens rassemblés dans l’espace virtuel l’ont vu s’effondrer et secouer violemment ses membres. Les joueurs ont même pu entendre sa respiration saccadée à travers son micro.

Bien que cela soit quelque peu difficile, les joueurs connectés à ce moment-là ont tout de suite arrêté de jouer pour essayer d’aider la victime.

Un drame peu courant dans le monde VR

La vidéo, téléchargée par Raiffeisen avec la permission de la victime, montre la confusion intense du moment où le groupe s’est rendu compte que DrunkenUnicyclist était victime d’une crise sérieuse. L’effusion de soutien et d’inquiétude dominait la conversation alors qu’ils se tenaient tous autour de l’avatar déchu.

Rapidement, l’impuissance face à la situation s’est installée, les joueurs ne sachant pas ce qu’ils pouvaient faire. Certains participants ont exprimé leurs opinions sur les malaises, mais en grande partie, le groupe a encerclé l’avatar en essayant de trouver des moyens pour le contacter et d’évaluer sa situation. Certains ont même suggéré de donner à l’avatar virtuel de l’« espace » afin de ne pas le gêner.

Une belle preuve de solidarité chez les joueurs

« C’est vraiment intéressant de voir comment les gens peuvent se rassembler et montrer de l’intérêt pour quelqu’un qu’ils ne connaissaient pas, mais en même temps, c’était vraiment bizarre parce que nous ne pouvions rien faire. » a déclaré Raiffeisen dans une vidéo. « Nous ne savions même pas sur quelle partie de la planète cette personne vivait et tout ce que nous pouvions faire, c’était d’observer. »

D’après les informations données par Raiffeisen, la crise a duré assez longtemps. Il a fallu quatre minutes à DrunkenUnicyclist pour se ressaisir et pour faire savoir au groupe qu’il allait bien. Par la suite, le groupe a prodigué des soins et des conseils à DrunkenUnicyclist, s’assurant qu’il ait quelqu’un pour l’aider et pour s’assurer que tout allait vraiment bien.

Cette expérience met vraiment en évidence la déconnexion entre le physique et le virtuel. Cela dit, si la technologie limite l’interaction physique, elle ne diminue pas l’empathie.

Mots-clés vrchat