WASP-127b serait dotée d’une atmosphère riche en lithium… et peut-être en eau

Nouvelle découverte sur l’exoplanète WASP-127b. Une équipe internationale de chercheurs a récemment annoncé avoir découvert les « traces » de métaux sur cette exoplanète. Parmi les métaux identifiés par cette équipe de scientifiques, on peut citer le lithium.

Néanmoins, la découverte ne s’arrête pas là. Les astronomes ont également émis l’hypothèse selon laquelle WASP-127b pourrait renfermer de l’eau.

D’après leurs études, l’exoplanète présenterait une forte concentration de métaux alcalins dans son atmosphère. En dehors du lithium, les chercheurs ont pu observer la présence de sodium et de potassium. Guo Chen, chercheur au sein de l’Institut d’Astrophysique de Canarias, les caractéristiques particulières de cette exoplanète ont permis d’effectuer une étude détaillée de sa riche composition atmosphérique.

Les recherches qui ont été menées par ces scientifiques ont fait l’objet d’une étude qui a été publiée dans la revue scientifique Astronomy & Astrophysics.

Une exoplanète assez particulière

WASP-127b est une exoplanète pas comme les autres. Avec un rayon 1,4 fois plus grand que Jupiter, WASP-127b est présentée comme une planète gazeuse géante. Le fait qu’elle possède de fortes signatures de métaux a poussé l’équipe de l’Université de Cambridge et de l’Institut de Canarias à débuter des études plus approfondies sur sa composition atmosphérique.

Pour mener leur recherche à bien, les chercheurs ont utilisé le Gran Tescopio Canarias qui leur a permis d’observer de plus près l’exoplanète. Grâce à cette démarche, ils ont notamment pu découvrir que l’étoile hôte de WASP-127b est aussi riche en lithium.

WASP-127b pourrait contenir de l’eau

Les découvertes faites sur l’exoplanète sont inestimables pour cette équipe de scientifique. Selon eux : « La présence de lithium est importante pour comprendre l’histoire évolutive du système planétaire et pourrait éclairer les mécanismes de la formation de la planète. »

En dehors de cela, les chercheurs ont aussi indiqué qu’ils avaient trouvé des signes indiquant la présence d’eau sur cette exoplanète. « Bien que cette détection ne soit pas statistiquement significative, nos informations indiquent que des observations supplémentaires avec une technologie à infrarouge devraient être capables de le détecter. »

Ces déclarations laissent penser que des recherches plus poussées seront menées sur WASP-127b.

Mots-clés astronomieespace