Waterworld : la version de l’histoire que vous ne connaissez pas forcément

Waterworld, nous l’avons vu cette semaine, va avoir droit à une nouvelle adaptation, cette fois sous forme de série. Mais savez-vous que le film d’origine a eu une histoire assez mouvementée ?

Waterworld est sorti au cinéma en 1995. Produit par Universal, il a été réalisé par Kevin Reynolds et il comptait à son casting une star de l’époque, l’incontournable Kevin Costner. C’est en effet lui qui campait le rôle principal et qui incarnait ainsi Mariner.

Kevin Costner dans Waterworld
Crédits Universal

L’accueil, malheureusement, a été assez froid. Si le film a été rentable, il ne l’a pas été autant qu’il l’aurait dû. Et pour cause, puisque son budget atteignait les 175 millions de dollars. Une véritable fortune.

Waterworld, un film au parcours chaotique

Toutefois, Universal a eu le nez creux et le studio a réussi à rentabiliser ses investissements grâce au merchandising, mais aussi à l’intérêt suscité par le film à l’étranger.

Ce que vous ne savez peut-être pas, en revanche, c’est que le développement du film a été extrêmement chaotique. Le budget, pour commencer, a littéralement dépassé la limite qui avait été officiellement fixée par la production.

Mais c’est surtout au niveau de l’écriture du film qu’il y a eu beaucoup de changements.

Alors même que le tournage était en cours, Joss Whedon a été appelé pour réécrire une partie du script. Il n’a cependant pas eu l’occasion de laisser libre cours à ses idées. Comme il l’avait dit lui-même à l’époque au AV Club, il n’a en réalité fait que coucher sur le papier les idées de Kevin Costner.

Des frictions entre Kevin Costner et la production / réalisation

En réalité, il avait même expliqué avoir endossé le rôle de sténographe de l’acteur, un sténographe particulièrement bien payé d’ailleurs.

Il y a en effet eu de nombreuses frictions à l’époque entre Kevin Costner, la production et le réalisateur, à un point tel que l’acteur aurait selon certaines sources été amené à diriger lui-même certaines scènes de la fin du film suite au départ de Reynolds.

Or justement, c’est ce qui expliquerait pourquoi il existe plusieurs montages du film. Il y a en effet la version que nous connaissons tous, une version qui a été diffusée dans les salles, mais aussi à la télévision. Toutefois, en plus de cette version, il y en a deux autres : la version longue européenne et la version longue américaine.

Trois versions différentes

Ces dernières sont plus longues et elles durent environ 176 minutes, soit 40 minutes de plus que le film de base. Elle présente plus de scènes, mais elles révèlent aussi plus d’informations sur certains éléments. Et notamment sur la véritable nature de Dryland. Dans une de ces scènes supplémentaires, on découvre ainsi que ce dernier n’est autre que le sommet de l’Everest.

Une autre scène a aussi beaucoup fait parler à l’époque. Elle montrait Mariner en train de couper une tomate en trois à bord de son catamaran en compagnie de la mère et de la fille… pour toutes les manger, sous les yeux de ces dernières.

Une histoire mouvementée, donc, et qui a certainement contribué au flop qu’a été Waterworld. Il faut donc espérer que la série saura échapper à ces turpitudes.

Mots-clés waterworld