WebM : bientôt un plugin pour Internet Explorer et Safari

Après avoir honteusement abandonné le H.264, Google semble bien décidé à tout faire pour imposer son WebM sur le marché. Chrome, Firefox et Opera le supporteront bientôt intégralement et la firme de Mountain View a récemment annoncé le lancement prochain de plugins dédiés pour Internet Explorer et Safari. Quand on sait que ces deux derniers ont préféré miser sur le H.264 plutôt que de céder encore un peu plus de terrain à Google, la nouvelle a de quoi faire sourire.

Le WebM reflète bien la situation du marché des navigateurs web. Un marché qui a énormément évolué ces dernières années et qui est de plus en plus animé par des querelles et de terribles luttes de pouvoir. D’un côté, on trouve deux grandes firmes qui campent sur leur position : Microsoft et Apple. Des sociétés bien établies, disposant de solutions logicielles complexes et qui règnent depuis des années en maître sur l’économie high-tech. En face d’elles, de l’autre côté du champ de bataille, se tient un outsider particulièrement agressif : Google. Ensuite, plus bas, derrière ces monstres sacrés des nouvelles technologies, se cachent deux acteurs qui n’ont plus les moyens de faire face à une situation économique particulièrement cloisonnée : Opera Software et Mozilla.

Pas mal, c’est mieux qu’un match de foot, d’autant plus que l’arbitre qui devrait normalement s’assurer du bon respect des règles est bien trop occupé à dessiner de jolis logos sur une feuille de papier. Et il n’empêche que Google vient tout juste de se tailler une ouverture dans la défense ennemie et qu’il n’est pas loin de marquer un but décisif. Le plus drôle, bien entendu, c’est que Google possède la plus grande plateforme vidéo du web, YouTube, et qu’il lui suffira d’une simple mise-à-jour pour forcer les internautes du monde entier à basculer du côté obscur de la force et à opter pour le WebM.

Chapeau, c’est très bien pensé.

Via