WebM : un plugin pour Internet Explorer 9

La grande nouvelle du jour et même de l’année (poke @stagueve), c’est bien entendu la sortie de la version finale de Internet Explorer 9, le nouveau navigateur web de Microsoft qui rend le web beaucoup plus beau. Et forcément, Google a décidé de saluer l’évènement à sa façon et le géant de la recherche a profité de l’occasion pour lancer un plugin WebM dédié au navigateur de la firme de Redmond. Et quand on sait que cette dernière avait opté, à la base, uniquement pour le H.264, il y a de quoi sourire…

La guerre des codecs n’est pas prête de se terminer. Comme vous le savez sans doute, on distingue deux camps parmi les navigateurs web : ceux qui supportent le H.264 et ceux qui n’ont pas les moyens de s’acheter la coûteuse licence. On en avait déjà parlé, notamment au travers du HTML 5 et de la fondation Mozilla, mais on peut dire qu’il s’agit d’une affaire pleine de rebondissements. Pour un peu, on se croirait même dans un remake de Dallas, mais porté au web et aux nouvelles technologies.

Et forcément, les grands noms du web en ont profité pour s’affronter quelque chose de bien. En janvier dernier, Google a ainsi décidé d’abandonner le H.264 et de ne pas intégrer le codec à son Google Chrome. Une décision pas si anodine que ça puisque la firme avait présenté quelques mois auparavant son propre codec, le WebM. Dans ce contexte, on comprend bien sûr pourquoi la firme de Larry et de Sergey ne porte pas le H.264 dans son coeur.

A ce jour, les deux seuls navigateurs ayant opté pour le H.264 ne sont autre que Safari et Internet Explorer. Ce qui ne surprendra sans doute personne puisque contrairement à Mozilla, ces firmes ont bien entendu les moyens de payer la fameuse licence. Et sachant que le WebM est un produit issu des laboratoires de Google, leur grand rival, on comprendra pourquoi ils ont fait le choix de ne pas intégrer ce codec à leur navigateur respectif. Ce qui n’a pas arrêté Google puisque ce dernier a récemment publié deux plugins WebM pour Safari et Internet Explorer.

Microsoft avait cependant répliqué de son côté en lancant à son tour un plugin permettant à Google Chrome de lire le H.264. Quand on vous dit que cette affaire est pleine de rebondissements, ce n’est pas pour rien. Quoi qu’il en soit, on pourra préciser que l’ambiance est électrique entre Microsoft et Google. On comprendra par conséquent que ce dernier ait choisi le jour même du lancement de Internet Explorer 9 dans le monde pour adapter son fameux plugin WebM à ce dernier.

Et quelque chose me dit que ce n’est pas prêt de s’arrêter. D’un certain sens, on pourrait même dire que nos grandes multinationales sont de grands enfants. Et lorsqu’elles se comportent de cette façon, alors le web prend la forme d’une grande cours de récréation.