webOS 3.0 version tablette : des captures de la bêta 1 !

Là, c’est nettement plus intéressant que cette fameuse copie de Windows 8 qui circule sur les réseaux underground. En effet, en utilisant un émulateur spécifique, des gars sont parvenus à faire tourner webOS 3.0 sur leur bécane. Inutile de préciser que des captures et des vidéos du système d’exploitation d’HP se sont déversées sur le web et vous allez justement pouvoir découvrir dans la suite de cet article certaines des pièces publiées par PreCentral. Et crois-moi, ça vaut vraiment le coup d’oeil…

Introduction

Avant toute chose et pour être parfaitement honnête avec vous, gentils lecteurs, je tiens à préciser que je n’ai jamais eu l’occasion de mettre les mains sur un webOS. Ce qui veut tout simplement dire qu’il m’est impossible de juger des versions précédentes ou même d’émettre un avis quelconque sur la fiabilité et le fonctionnement de la plateforme de HP. Dans ce contexte, les différentes remarques qui se baladeront au fil de cet article s’appuieront uniquement sur les visuels dévoilés un peu plus tôt dans la journée.

Ce qu’il faut savoir, pour commencer, c’est que webOS 3.0 sera embarqué dans la prochaine tablette de HP, à savoir la TouchPad. Jusqu’à présent, nous avions eu l’occasion de voir tourner le système d’exploitation sur des smartphones mais c’est la toute première fois que nous pouvons jeter un coup d’oeil à sa “version” tablette. Oui, et les guillemets ne sont pas là par hasard, cela va de soi. Quoi qu’il en soit, quand on sait que le marché des tablettes tourne aujourd’hui exclusivement autour de l’iPad et des tablettes sous Android, on ne peut qu’applaudir l’arrivée prochaine d’un nouvel outsider (enfin en dehors de la PlayBook).

webOS 3.0 : l’interface

Première constatation, l’interface de webOS 3.0 joue la carte du minimalisme. L’écran d’accueil ne contient que très peu d’informations. On retrouve des indicateurs pour l’heure et la batterie, un champ de recherche et quatre icônes permettant d’accéder à l’ensemble des fonctionnalités de la plateforme. En tapant tout en haut, du côté de l’horloge, on peut faire apparaître un menu et connaître ainsi l’autonomie restante de la batterie, modifier la luminosité, couper la sonnerie ou encore se connecter via un VPN. Côté launcheur, pas de grosses surprises, les icônes sont disposées sur une grille mais on remarquera la présence de deux onglets. Le premier permet d’accéder à toutes les applications (classées par leur nom), le second uniquement à celles ajoutées aux favoris. Pratique, ça évite de se bouffer des lignes et des lignes d’icônes pour trouver l’application que l’on utilise tous les jours.

webOS 3.0 : la recherche

Point très positif, lorsque vous tapez dans le champ de recherche, alors vous êtes renvoyés vers une nouvelle fenêtre sur laquelle se trouvent quatre onglets : tout, contacts, contenu et actions. Comme vous l’avez sans doute déjà deviné, ces derniers vous permettront de trouver plus facilement le contenu de votre choix. En quelques secondes, on peut donc balander une recherche dans notre carnet d’adresse, trouver l’album musical de son choix ou lancer une application.

Un grand soin semble avoir été apporté au clavier virtuel. Les touches sont larges, très espacées et on ne manquera pas de remarquer un certain nombre de similitudes avec le clavier virtuel de iOS. Ce n’est d’ailleurs pas une critique, ce dernier est en effet très ergonomique et on comprend parfaitement pourquoi HP a décidé de s’en inspirer pour son propre système d’exploitation. Seul bémol, les captures publiées ne montrent le clavier virtuel qu’en mode paysage. On aurait bien aimé le voir tourner en mode portrait. Dommage.

webOS 3.0 : les notifications

Les notifications sont devenues indispensables. Quand on a une vie numérique bien chargée, elles peuvent même nous faire gagner un temps précieux. D’ailleurs, de mon point de vue, le gros défaut de iOS, c’est son système de notification. Sans rire, ce dernier n’est franchement pas pratique, et je préfère nettement celui intégré à Google Android ou même celui de BlackBerry OS (surtout sur BlackBerry OS 6.0 en fait). Quoi qu’il en soit, si l’on en croit ces captures, HP a pas mal bossé sur la question et le système de notification intégré à webOS 3.0 semble particulièrement redoutable. Point positif, il fonctionnera aussi bien avec les messages, les mails et les autres applications.

webOS 3.0 : le navigateur web

Le navigateur web intégré à la plateforme s’inscrit dans la droite lignée du reste : il est simple, minimaliste et semble parfaitement adapté à une ergonomie fondée sur le tactile. Dans la barre de navigation, on retrouve les habituelles flèches “précédent” et “suivant”, le champ de l’adresse web et des boutons permettant de partager une page avec nos amis, d’ouvrir un nouvel onglet ou encore d’accéder à ses favoris / historique / téléchargements. L’ensemble a l’air plutôt soigné et fortement inspiré (encore) ce que l’on trouve sur iOS.

En revanche, si l’on s’appuie sur l’article publié chez PreCentral, il semblerait que cette fameuse barre de navigation reste toujours présente à l’écran. Certes, c’est une bonne chose de pouvoir disposer rapidement des contrôles qu’elle embarque mais un mode “plein écran” pourrait s’avérer particulièrement pratique dans certains cas. Mine de rien, avec cette barre, on perd quelque chose comme 1/7ème de l’écran.

webOS 3.0 : le calendrier et les contacts

De toutes les captures de webOS 3.0 qui ont été publiées, celles qui m’ont le moins convaincu, c’est sans conteste celles du calendrier et des contacts. L’ergonomie de ces applications semble assez confuse et manque de structure. Même chose d’ailleurs pour l’esthétique de l’ensemble. Quand on met l’agenda et le carnet d’adresses à côté des autres applications, ils n’ont pas l’air d’aller avec le reste. Cela dit, sachant que cette version n’est qu’une bêta, c’est parfaitement normal. Nul doute que ces modules seront retouchés par les développeurs et les graphistes de la firme avant la sortie de la version finale de la plateforme.

webOS 3.0 : les emails

Cette fois, par contre, on tient sans doute mon plus gros coup de coeur. Si le calendrier et le carnet d’adresses ne ressemblent pas à grand chose, l’application dédiée à la gestion des mails est nettement plus enthousiasmante. Et là encore, on pourra relever un certain nombre de similitudes avec l’application Mail présente sur l’iPad. Concrètement, donc, la fenêtre est découpée en trois colonnes distinctes. A gauche, nous avons la liste des différents dossiers. Logique. Plus à droite se trouve la liste des messages du dossier sélectionné. Il suffit de taper une fois sur le message de son choix pour le voir ensuite s’afficher juste à droite. Pas mal, surtout qu’il est apparemment possible de redimensionner ses colonnes et même de faire disparaître celles qui ne nous servent pas (genre la première).

En bas, on remarquera la présence d’un certain nombre de bouton vous permettant de recharger la liste des messages, de rédiger un nouveau mail ou encore de répondre facilement à une personne. Même chose d’ailleurs pour le transfert, le déplacement ou encore la suppression de messages.

webOS 3.0 : les autres applications

Et ensuite, quoi d’autre ? On trouve aussi une application de cartographie, Maps, qui semble franchement très complète et qui vous permettra aussi bien de vous balader à travers le monde que de définir des itinéraires pour vos déplacements. Plusieurs vues sont d’ailleurs disponible. Citons également la présence d’une application dédiée aux notes, Mémos, qui ne m’a pas emballé plus que ça. Bon, je suis peut-être difficile mais j’ai beaucoup plus accroché à l’application dédiée à l’envoi de messages privées ainsi qu’à celle dédiée à la musique. D’ailleurs, c’est amusant parce que cette dernière se distingue vraiment du lot visuellement parlant. Pour un peu, on pourrait presque penser qu’elle a été développée à part du reste. Sinon, l’application de gestion des photos et des vidéos semble également très bien conçue et profite en outre d’une interface plus sombre. Le tout avec quelques textures sympathiques.

Bien sûr, la liste est loin d’être exhaustive. Et si vous avez envie d’en voir plus et d’apprendre plein de détails truculents sur la plateforme, alors n’hésitez surtout pas à aller lire l’article publié sur PreCentral. Il est vraiment très complet et vous permettra d’avoir un tour d’horizon de webOS 3.0.

Mots-clés hpwebos