Wes Craven ne voulait pas réaliser Scream

Parmi les monstres mythiques du Septième art figurent Freddy et Ghostface, créés par Wes Craven. Et le second revient justement dans Scream 5 avec la promesse de nombreux détails cachés. Un tueur masqué terrorisant une ville de Californie dans le premier opus de 1996 considéré comme culte par beaucoup de spectateurs. Ces derniers (et la presse) saluent le film pour avoir réinventé le slasher en détournant les codes d’un genre alors usé jusqu’à la moelle. Mais l’histoire aurait pu être différente comme le révèle Marianna Maddalena, productrice de Scream. Une confidence faite en compagnie de Richard Potter, directeur de production, via ScreenRant.

On apprend que Wes Craven l’a fait pour la productrice mais n’était pas partant pour réaliser Scream.

Crédit : Les Films Number One

Finalement, l’homme a livré le slasher tendu teinté d’humour et au twist final surprenant.

A lire aussi : Wes Craven a failli être viré de Scream pour sa scène d’ouverture

Wes Craven convaincu par ses assistantes

Wes Craven ne comptait pas réaliser Scream, l’un de ses nombreux films cultes. Une confidence faite par Marianna Maddalena, productrice de la franchise.

J’ai adoré le scénario mais Wes Craven se montrait catégorique, il ne voulait faire de film d’horreur. Il voulait sortir du genre. Il n’a pas voulu de suite. Plusieurs mois après, il l’a relu et a vu que Drew Barrymore était présente. Il aimait vraiment ce travail et se savait bon. Alors il n’y a pas réfléchi de nouveau une fois qu’il a accepté la réalisation [de Scream].

– Marianna Maddalena

Le directeur de production, Richard Potter, confie également que la présence de Marianna Maddalena joua un rôle dans sa décision.

Si ce n’était pas pour Marianne et Julie Plec [l’assistante de Wes Anderson à l’époque], il aurait refusé. Je n’ai pas arrêté d’essayer de le pousser à accepter. Mais il ne voulait plus faire de l’horreur, de slasher. Je pense qu’avec Freddy sort de la nuit, il a eu l’impression d’une métaréflexion sur lui-même. [Marianna et Julie] l’ont poussé en lui disant : « Tu n’as jamais fait ça, personne ne l’a jamais fait ». Elles l’ont convaincu de faire Scream.

– Richard Potter

En 1996 sort Scream et le reste appartient à l’histoire.