Western Digital proposera un HDD de 14 To en 2017

Cet été Seagate annonçait en grande pompe le lancement d’une série de disques durs très grandes capacités (la version dédiée aux particuliers atteignait ainsi la barre symbolique des 10 To). C’est à présent au tour de Western Digital (au travers de sa filiale HGST, anciennement propriété d’Hitachi) de faire parler la poudre, en proposant dès le premier trimestre 2017, un HDD d’une capacité de 12 To.

Ce disque dur devrait toutefois trouver son maître plus tard en 2017, avec un autre modèle qui sera lui aussi lancé par HGST, mais doté cette fois d’une capacité record de 14 To. De quoi stocker quelques photos de vacances, si toutefois vous êtes prêts à y mettre le prix…

wd-14tohdd

Western Digital va commercialiser en cours d’année 2017, un nouveau disque dur d’une capacité de 14 To.

Blague à part, si aucun prix de vente n’a encore été annoncé, on peut sans mal imaginer que ces derniers seront positionnés au-dessus des 700 euros (le modèle Ultrastar He10 d’HGST doté d’une capacité de 10 To, étant commercialisé à ce tarif), ce qui n’en font pas vraiment des disques durs accessibles à un large public, mais plutôt aux entreprises.

Des disques durs à l’hélium

C’est d’ailleurs souvent le cas sur les disques durs grandes capacités, l’air y est remplacé par l’hélium pour limiter autant que possible les frottements entre les différents plateaux, notamment. Une méthode qui permet d’épargner le moteur du HDD (qui du coup consommera moins), tout en conservant des vitesses de rotation élevées (7200 tours par minute en l’occurrence).

Concernant les spécifications du modèle Ultrastar He12 (12 To), HGST indique qu’il embarquera 8 plateaux et une mémoire cache de 256 Mo, le tout articulé autour d’une interface SATA classique, mais aussi SAS (pour une utilisation en tant que serveur).

Côté performances pas de quoi s’inquiéter le HDD sera capable d’un taux de transfert de près 255 Mo/s en pointe.

Pour ce qui est du modèle 14 To qui devrait pointer le bout de son nez en milieu d’année prochaine, l’hélium devrait toujours être de la partie, mais le bougre profitera en outre du SMR (Shingled Magnetic Recording). Une technologie permettant de superposer partiellement les pistes de données, en vue de gagner en densité de fichiers sur chaque plateau.

Mots-clés disque dur