Western Digital vient de dévoiler une nouvelle gamme de SSD

Western Digital a tenu une conférence de presse hier soir afin de lever le voile sur ses dernières nouveautés. La marque a notamment profité de l’occasion pour annoncer une nouvelle gamme de SSD regroupant plusieurs modèles répartis en deux ensembles : les WD Green et les WD Blue. Ils viennent respectivement se positionner sur l’entrée et le milieu de gamme.

Ces quelques lignes ne doivent pas vous surprendre et c’est assez logique, car Western Digital a signé un chèque de 19 milliards de dollars en fin d’année dernière afin de mettre la main sur SanDisk, le numéro 3 mondial de la mémoire flash NAND.

WD SSD

Western Digital se lance dans les SSD.

Pour l’instant, le constructeur a donc fait le choix de se focaliser sur l’entrée et le milieu de gamme avec deux familles de produits différentes.

Western Digital se lance sur le marché des SSD grand public

Les WD Green se déclinent en deux capacités de stockage : 120 et 240 Go. Il est aussi possible de les prendre au format M.2 ou Serial-ATA. Les débits annoncés sont plutôt corrects avec 540 Mo/s en lecture et 465 Mo/s en écriture séquentielle. Toujours d’après la marque, ils atteindraient aussi les 37 000 IOPS en lecture aléatoire et les 68 000 IOPS en écriture.

Attention cependant, car ces chiffres sont ceux du plus gros des deux modèles. Le plus petit disque s’en tire moins bien en écriture avec un débit de 430 Mo/s et 63 000 IOPS.

Les WD Blue sont un peu plus performants et ils se déclinent surtout en trois capacités de stockage. Il sera en effet possible de les prendre en 250 Go, en 500 Go ou en 1 To. Les débits pour les deux plus gros modèles atteindront les 545 Mo/s en lecture séquentielle et les 525 Mo/s en écriture. Le premier tombera pour sa part à 540 Mo/s en lecture et à 500 Mo/s en écriture.

Deux familles de produits au choix

Même chose pour les IOPS. Les modèles 500 Go et 1 To monteront jusqu’à 100 000 IOPS en lecture et à 80 000 IOPS en écriture. Le premier ne dépassera pas les 97 000 IOPS en lecture et les 79 000 IOPS en écriture. Pas de changement au niveau des formats en revanche, les utilisateurs pourront les prendre en M.2 ou en Serual-ATA.

Côté prix, il faudra compter 89 € pour le WD Green de 240 Go en S-ATA ou 95 € en M.2. Le tarif des autres modèles n’a pas encore été évoqué. Pour les WD Blue, toujours en Serial-ATA, il faudra débourser 99 €pour le modèle 250 Go, 169 € pour le modèle 500 Go et 339 € pour le modèle 1 To, et 10 € de plus pour les versions M.2.

Mots-clés ssdwestern digital