WhatsApp a perdu gros à cause de ses nouvelles CGU

Ses utilisateurs le savent, WhatsApp projette d’introduire des changements au niveau de ses conditions générales d’utilisation et a d’ores et déjà demandé à ses usagers d’accepter les modifications. Le processus ne s’est cependant pas déroulé comme les responsables de l’appli l’avaient espéré puisque les rumeurs ont couru stipulant que ces nouveaux termes permettaient à WhatsApp d’avoir accès aux messages des utilisateurs et surtout de partager les données personnelles avec sa société-mère Facebook.

Ainsi, ces dernières semaines, l’on a pu assister à un « exode » massif d’usagers quittant WhatsApp pour aller vers d’autres applications de messagerie alternatives. Parmi les services choisis par les utilisateurs pour remplacer WhatsApp, il y a par exemple Signal et Telegram qui sont considérés comme faisant partie des mieux notés en termes de protection des données personnelles.

Crédits Pixabay

Face au grand nombre de personnes décidées à la laisser tomber, l’application WhatsApp a décidé de reculer la date d’application des nouvelles CGU prévue le 8 février 2021. De plus, la société doit mener une campagne pour tenter d’expliquer aux usagers les changements qu’ils prévoient réellement de faire et ainsi limiter les dégâts.

Des millions d’utilisateurs partis

Les chiffres montrent clairement que les utilisateurs sont en train de quitter WhatsApp pour d’autres appli de messagerie. Ainsi par exemple, au cours de la première semaine du mois de janvier, l’on a pu observer que Signal a obtenu environ 7,5 millions utilisateurs de plus au niveau mondial tandis que Telegram en a obtenu 25 millions. Ces chiffres ont été fournis par le comité des affaires intérieures du parlement britannique.

Dans ces deux cas, il semble que l’augmentation du nombre d’utilisateurs soit liée à la baisse que subit WhatsApp. D’après les données recueillies par la firme d’analyse App Annie, WhatsApp est passée de la 8ème place des applications les plus téléchargées au Royaume-Uni vers le début de janvier à la 23ème place le 12 janvier. De son côté, Signal était presque invisible puisqu’elle ne faisait même pas partie des 1000 premières applications le 6 janvier. Pourtant, dès le 9 janvier, elle est devenue l’appli la plus téléchargée au niveau national.

La réaction de WhatsApp

Devant cette situation, Niamh Sweeney, qui est la directrice de la politique publique pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique de WhatsApp, s’est exprimée devant le comité britannique des affaires intérieures. Elle a déclaré que la migration des utilisateurs vers d’autres services de messagerie est apparemment liée à la mise à jour des CGU. Selon elle, la mise à jour a en fait pour but d’introduire une nouvelle série de fonctionnalités liées à la messagerie d’affaire, mais aussi de clarifier certaines politiques préexistantes de la compagnie. Elle a indiqué qu’il n’y avait aucun changement concernant le partage de données avec Facebook.

WhatsApp a ainsi annoncé sa décision de remettre à plus tard la mise en application de ses nouvelles CGU. Selon les informations, la nouvelle date sera le 15 mai 2021. Sur son site, la compagnie insiste sur le fait que la mise à jour ne va pas du tout affecter la confidentialité des messages des utilisateurs. Au cours des prochaines semaines, WhatsApp va donc tenter de récupérer ses usagers. On verra ainsi si les chiffres vont changer d’ici le mois de mai.

Mots-clés whatsapp