WhatsApp lâche l’affaire pour ses nouvelles CGU

WhatsApp fait face à de vives critiques depuis le début de l’année, et plus précisément depuis que l’entreprise a tenté de faire passer en force de nouvelles CGU. Des CGU donnant un peu plus de flexibilité à sa maison mère et l’autorisant, du moins dans certains marchés, à utiliser les données de ses utilisateurs.

Sans surprise, la nouvelle n’a pas été accueillie avec joie et la solution a fait face à une véritable levée de boucliers. A tel point qu’elle avait finalement décidé de reporter la mise en place de ces conditions au mois de mai.

Crédits Alfredo Rivera – Pixabay

Or justement, si l’on en croit les informations de The Next Web, WhatsApp aurait finalement décidé de jeter l’éponge.

WhatsApp ne va pas bloquer les comptes qui n’accepteront pas ses nouvelles CGU

Après avoir tout mis en oeuvre pour forcer la main de ses utilisateurs, la solution aurait finalement pris la décision de revenir sur sa décision initiale et de ne pas désactiver les comptes des personnes qui refuseront de se soumettre à ses nouvelles CGU. A l’origine, elle ne leur laissait en effet pas le choix et les usagers devaient donc impérativement accepter ces conditions pour pouvoir continuer à utiliser leur messagerie.

Cela ne veut en revanche pas dire que WhatsApp renonce totalement à sa décision.

Dans un communiqué adressé à nos confrères, l’entreprise a en effet indiqué que si elle ne désactivera aucun compte, pas même ceux refusant de se soumettre à ses nouvelles directives, elle continuera de leur rappeler de les accepter :

“Alors que la majorité des utilisateurs qui ont reçu les nouvelles conditions du service les ont acceptées, nous acceptons que certaines personnes n’aient pas encore eu la chance de le faire.

Aucun compte ne sera supprimé le 15 mai à cause de cette mise à jour et personne ne perdra non plus accès aux fonctionnalités de WhatsApp. Nous organiserons un suivi avec des rappels aux utilisateurs au cours de ces prochaines semaines.”

WhatsApp – CP adressé à TNW

Un peu de forcing histoire de

Concrètement, donc, WhatsApp ne va pas bloquer l’accès à sa solution, ni même aux fonctions de cette dernière, mais l’entreprise continuera à faire du forcing auprès de ses utilisateurs pour les pousser à accepter ces nouvelles CGU. Ce qui devrait se manifester par des pop-ups intempestives ou même par des messages qui leur seront directement adressés.

Il faut d’ailleurs rappeler que pour forcer un peu les choses, WhatsApp a affiché pendant un moment un bandeau sous l’entête de son application.

Du côté des utilisateurs, en revanche, la grogne ne semble pas vouloir cesser et beaucoup ont ainsi préféré quitter la plateforme plutôt que de se soumettre à ces nouvelles directives. D’ailleurs, si vous cherchez une alternative, notre dossier devrait vous intéresser.

Sachez d’ailleurs que Telegram propose même une fonction pour faciliter le passage vers sa solution… et la migration de nos messages.

Mots-clés whatsapp