WhatsApp continue de lutter contre le spam et les fake news

WhatsApp est actuellement l’une des applications mobiles multiplateformes les plus populaires au monde. L’application de messagerie a commencé à remporter un grand succès dans les années 2010. Et en 2017, elle a notamment été utilisée par plus d’un milliard de personnes quotidiennement. En revanche, en raison de sa popularité, la plateforme de messagerie a toujours eu un problème avec le spam et les fake news.

Aux dernières nouvelles, les développeurs de l’application auraient introduit une nouvelle fonctionnalité qui permettra aux utilisateurs de voir le nombre de fois qu’un message a été envoyé sur la dernière version bêta, dans le but d’identifier plus facilement les spams et les fake news.

Pour l’instant, nous ne savons pas si les mesures mises en place par les développeurs de l’application ont été efficaces. Mais nous ne devrions pas tarder à le savoir lorsque cette toute dernière fonctionnalité sera finalisée.

Comment ça marche ?

Les utilisateurs transfèrent parfois des messages qui semblent tout à fait inoffensifs, mais qui sont en réalité des spams et des fake news. S’ils savent qu’un message a été transmis cinquante fois, cela pourrait peut-être inciter plusieurs personnes à faire des recherches sur la véracité des informations qu’ils s’apprêtent à transmettre à leurs contacts.

Selon WABEtaInfo, cette nouvelle fonctionnalité permettrait aux utilisateurs de recevoir des informations supplémentaires – notamment le nombre de fois qu’ils ont été transférés – sur les messages qu’ils reçoivent. En revanche, elle serait encore en phase de tests pour l’instant, et ne serait disponible que dans la version bêta 2.19.80.

Pour afficher ces informations, il faudrait notamment ouvrir la section d’informations sur le message transféré, et le message qui a été envoyé plusieurs fois serait identifié comme « Frequently Forwarded ».

Encore plus de mesures contre les spams et les fake news

Ce n’est pas la première fois que les développeurs de l’application cherchent un moyen de lutter contre les spams et les fake news sur WhatsApp.

Auparavant, ils avaient déjà introduit une fonctionnalité permettant d’identifier visuellement les messages transférés grâce à des étiquettes.

En outre, ils avaient également le nombre de fois qu’un message peut être transféré dans le but de refréner la propagation des fake news.

Mots-clés whatsapp