WhatsApp en proie à un nouvel hoax, lié au Coronavirus

Décidément, WhatsApp est le terrain de jeu favori des arnaqueurs. Récemment, un utilisateur dont l’identité n’a pas été révélée a lancé un nouvel hoax lié au Coronavirus sur le service de messagerie. Alors que la maladie continue de faire des ravages à travers le monde, cet utilisateur n’a rien trouvé de mieux que de lancer de fausses rumeurs la concernant sur la plateforme.

Depuis quelques jours, un hoax affirmant qu’il serait possible de soigner le Coronavirus avec de l’ail circule sur le service de messagerie. À en croire celui qui a diffusé ce message, un « remède chinois » à base d’ail permettrait de vaincre la maladie.

Crédits Pixabay

Depuis l’apparition du Coronavirus, ce genre d’intox apparaît fréquemment sur la toile. Pour l’OMS, il s’agit d’une « infodémie. »

« Faites passer le message »

La personne à l’origine de cet hoax affirme dans son message que ce remède chinois qui lui a été conseillé par un médecin est réellement efficace. Dans son message, il donne la recette pour réaliser son médicament fait maison.

« Faites passer le message s’il vous plaît. Bonnes nouvelles, le Coronavirus de Wuhan peut être guéri grâce à un bol d’eau fraîche bouillie et de l’ail. Un vieux médecin chinois a prouvé son efficacité. De nombreux patients ont également affirmé que c’était efficace. Il vous faut huit gousses d’ail et sept tasses d’eau. Il faut les mélanger et faire bouillir le tout. » peut-on lire.

L’OMS monte au créneau

Ce n’est pas le premier message de ce genre à circuler sur la toile. Face à la propagation de ces fausses informations, l’OMS a décidé de monter au créneau. Il y a quelques jours, un représentant de l’Organisation mondiale de la Santé s’est adressé aux géants IT de Silicon Valley pour inciter les compagnies touchées par cette « infodémie » à prendre des mesures contre la désinformation.

Andrew Pattison, un responsable au sein de l’OMS, a déclaré que les fausses informations se « répandent plus rapidement que le virus. » Twitter fait partie des plateformes qui ont pris des mesures face à l’ampleur que prend la désinformation.

Le réseau social a déployé un bouton « know the facts » (connaissez les faits) sur sa plateforme pour aider toutes les personnes faisant des recherches sur la plateforme concernant le Coronavirus.

Mots-clés whatsapp