WhatsApp et Facebook Messenger, de plus en plus proches

Le projet de Facebook de fusionner WhatsApp et Facebook Messenger semble avancer. C’est du moins ce que laissent croire des découvertes faites par nos confrères de Wabetainfo.com.

L’année dernière, Mark Zuckerberg a fait une déclaration pour le moins surprenante. Le PDG de Facebook a laissé entendre qu’il prévoyait de fusionner Facebook, Instagram et WhatsApp en un seul service. Si on possède un compte Facebook, on pourrait donc prochainement être en mesure d’entrer en contact avec un utilisateur de WhatsApp. Malheureusement, il existe encore des zones d’ombre autour de ce projet du numéro un des réseaux sociaux. On ignore ainsi s’il sera possible de bloquer cette fonctionnalité. Des questions se posent aussi en ce qui concerne la sécurité de nos données privées.

Photo de Thomas Ulrich – Pixabay.com

Le moins qu’on puisse, c’est qu’il s’agit d’une fonctionnalité très compliquée qui nécessitera beaucoup de temps avant de pouvoir être mise en place.

Facebook, une possibilité de communiquer avec un utilisateur WhatsApp à l’avenir ?

Comme l’affirme le média mentionné en début d’article, Alessandro Paluzzi leur a récemment parlé de ce projet de Facebook de combiner ses services. Celui qui est derrière le profil Twitter @ Alex193a a fourni des pistes particulièrement intéressantes. Cependant, plutôt que d’avancer une fusion complète entre WhatsApp, Instagram et Facebook, il a fait état d’une possibilité pour une personne membre de WhatsApp et une autre qui utilise Facebook de communiquer via leur application respective.

En fait, il semblerait que la firme de Zuckerberg travaille sur la création de tables dans une base de données locale. Celles-ci seraient conçues pour la gestion des messages et des services en lien avec WhatsApp. Les tables suggèrent notamment une possibilité pour l’application Facebook de comprendre si un contact WhatsApp est opérationnel ou non. Des sons pour différentes notifications semblent aussi être au rendez-vous ainsi qu’un compteur de messages, pour ne citer que ces quelques exemples.

À lire aussi : Voilà comment partager votre localisation sur WhatsApp

Quid du respect de la vie privée des utilisateurs ?

Toujours d’après Paluzzi, la découverte de ces détails du côté de Facebook ne signifie pas nécessairement que le réseau social collecte déjà des messages WhatsApp. En réalité, la base de données locale qui est en train d’être instaurée est conçue pour une fonctionnalité à venir qui n’est d’ailleurs pas encore sûre.

Étant donné que WhatsApp utilise un protocole de chiffrement de bout en bout pour ses messages, Facebook pourrait aussi recourir à cette technique pour sécuriser les messages. Reste à savoir si une mise à jour de la confidentialité est à l’étude.

À lire aussi : Comment rester caché sur WhatsApp ?