WhatsApp fait une fois de plus machine arrière pour ses nouvelles CGU

Bonne nouvelle pour les utilisateurs de WhatsApp ! Alors que Facebook avait annoncé que plusieurs fonctionnalités seraient bloquées pour tous les utilisateurs qui n’acceptent pas la mise à jour des conditions d’utilisation de son application sur leur smartphone, ce ne sera finalement pas le cas.

Pour rappel, les utilisateurs avaient jusqu’au 15 mai pour les nouvelles conditions de la messagerie instantanée. Passé cette date, WhatsApp avait annoncé que l’utilisation de sa plateforme sera alors progressivement limitée pour utilisateurs ne les ayant pas acceptées…

Crédits Pixabay

Une menace à peine voilée… mais que Facebook a décidé de ne pas appliquer en fin de compte.

Quelles sont ces fameuses CGU ?

Pour rappel, c’est en janvier dernier que WhatsApp a annoncé une importante mise à jour de ses conditions d’utilisation. Le service avait alors indiqué qu’à compter du 15 mai 2021, certaines données « récoltées » par l’application seront partagées avec Facebook.

Les utilisateurs ont immédiatement émis des objections, estimant que ces nouvelles conditions d’utilisations pouvaient représenter un risque pour leurs données personnelles, et donc le respect de leur vie privée.

La nouvelle a d’autant été mal prise que la maison mère du service de messagerie avait aussi menacé d’imposer des restrictions d’utilisation pour celles et ceux qui refusaient d’accepter ces nouvelles conditions.

WhatsApp change de tactique !  

Si WhatsApp semblait décidé à se montrer inflexible, le service a finalement décidé de laisser tomber les restrictions. En effet, avec la concurrence actuelle, beaucoup d’utilisateurs n’hésitent pas à se tourner vers d’autres applications de messagerie instantanée, plutôt que de céder aux menaces de Facebook et WhatsApp. Nous avions d’ailleurs dressé une liste de plusieurs alternatives.

Les deux géants ont expliqué leur décision dans un communiqué :

« Compte tenu des discussions récentes avec diverses autorités et experts en protection de la vie privée, nous voulons préciser que nous ne limiterons pas la fonctionnalité du fonctionnement de WhatsApp pour ceux qui n’ont pas encore accepté la mise à jour »

Facebook

Le réseau social ne désespère cependant pas d’arriver à rallier les utilisateurs à sa cause. « Nous continuerons à rappeler de temps en temps aux utilisateurs la mise à jour des CGU notamment au moment où les gens choisissent d’utiliser des fonctionnalités facultatives pertinentes, comme communiquer avec une entreprise qui reçoit le soutien de Facebook », affirme le communiqué.

Mots-clés whatsapp