WhatsApp : la publicité toujours à l’étude

Facebook a longtemps réfléchi à intégrer des publicités sur WhatsApp. Par ailleurs, l’entreprise a dévoilé son projet de monétisation en novembre 2018. Et en mai dernier, elle a déclaré que l’application commencerait à comporter des publicités en 2020. Cependant, l’équipe ayant travaillé sur ce projet a finalement été dissoute par le PDG Mark Zuckerberg en janvier dernier.

Malgré tout, la firme prévoirait toujours de mettre des publicités dans son application de messagerie instantanée. Seulement, ce ne serait pas pour tout de suite.

Crédits Pixabay

Notons que cette information est à prendre avec des pincettes. Il faudra attendre une annonce officielle de la firme pour être fixés.

Des publicités sur WhatsApp

Facebook n’a jamais caché son intention d’ajouter des publicités dans son application de messagerie instantanée WhatsApp. Cependant, son projet ne s’est jamais concrétisé jusqu’à présent, et l’on commençait à ne plus y croire. Mais selon un récent article d’Engadget, ce projet serait toujours dans les tuyaux.

En revanche, sa concrétisation risque de prendre pas mal de temps étant donné que la firme préférerait d’abord se concentrer dans l’unification de ses applications de messagerie Facebook Messenger, WhatsApp et Instagram.

Ainsi, les publicités ne devraient arriver sur WhatsApp qu’au bout de quelques années. « Les publicités en cours d’intégration restent une opportunité à long terme pour WhatsApp », a déclaré un porte-parole du géant américain à Engadget.

Un projet à risques

En janvier dernier, Mark Zuckerberg a dû dissoudre l’équipe ayant travaillé sur ce projet pour éviter d’attirer la colère des régulateurs.

De plus, la décision d’intégrer des publicités à WhatsApp a créé des conflits au sein de la firme elle-même. Jan Koum et Brian Acton, fondateurs de l’application de messagerie privée, ont notamment exprimé leur réticence par rapport à ce projet.

Au final, ils ont même quitté Facebook. « J’ai vendu la vie privée de mes utilisateurs à un bénéfice plus important. J’ai fait un choix et un compromis. Et je vis avec ça tous les jours. », a déclaré Brian Acton au magazine Forbes en 2018.

En outre, certains dirigeants de l’entreprise craignent que cette décision ne pousse les utilisateurs à quitter WhatsApp, voire même Facebook. Ainsi, la firme devra réfléchir à une bonne stratégie pour ne pas perdre ses clients.

Mots-clés whatsapp