WhatsApp prévoit d’intégrer des annonces payantes

Depuis sa création, WhatsApp s’est toujours abstenu de générer des revenus via les publicités. De toute évidence, ce temps est révolu puisqu’après son acquisition par Facebook, l’application de messagerie intègrera bientôt des annonces payantes via la fonctionnalité « Statut. »

Cette initiative est de Chris Daniels qui n’est autre que le vice-président actuel de WhatsApp. Il a même confirmé cette nouvelle dans l’Economic Times.

Les responsables exécutifs de la plateforme ont d’ailleurs renchéri en affirmant que ce sera la principale source de revenus de WhatsApp. Ce sera également le meilleur moyen pour les annonceurs de se faire connaître et de toucher un large public.

Pour l’heure, Daniels ne s’est pas prononcé sur la date de mise en place des premières publicités.

Facebook façonne WhatsApp à sa manière

Depuis son lancement en 2009, l’application mobile multiplateforme a considérablement gagné en popularité. Le service a été racheté en 2014 par Facebook pour la modique somme de 19 milliards de dollars.

WhatsApp est surtout axé sur les envois de messages instantanés via les réseaux mobiles ou via internet. Ses fondateurs Jan Koum et Brian Acton ne souhaitaient pas que les publicités viennent perturber les utilisateurs.

Après l’acquisition de Facebook, de nombreux changements ont été planifiés dont l’insertion d’annonces publicitaires. Inutile d’affirmer que les cofondateurs du réseau social n’ont pas du tout apprécié cette décision.

En 2017, ils ont fini par quitter la société qu’ils avaient fondée. Facebook en a profité pour développer ses projets en matière de publicité.

Que vont penser les utilisateurs de WhatsApp ?

L’application figure parmi les plus plébiscitées du moment. La plateforme a même enregistré plus d’un milliard d’utilisateurs quotidiens en 2017.

Acton et Koum avaient promis à leurs utilisateurs qu’aucune publicité ne viendrait s’intégrer à l’application, mais c’était sans compter sur Facebook.

Le géant des réseaux sociaux trouve toujours le moyen de monétiser tout ce qu’il touche. La réaction des utilisateurs de WhatsApp est à redouter car il s’agit là d’une promesse non tenue même si la société a changé de propriétaire. Les experts s’attendent même à un éventuel exode massif.

Mots-clés whatsapp