WhatsApp : un bot peut désormais débunker les hoax autour du Covid-19

Pour lutter contre la désinformation en ligne liée au Covid-19, WhatsApp a mis en place un bot capable de démolir les mythes et les canulars autour la pandémie.

Alors que les gouvernements du monde entier sont obligés d’adopter des mesures drastiques pour endiguer la propagation du coronavirus, la prolifération des fake news sur les réseaux sociaux complique la situation. Ces informations délibérément fausses sont relayées pour faire le buzz. Certes, elles permettent généralement aux médias à leur origine de gagner en popularité, mais s’avèrent particulièrement nuisibles pour les internautes. Face à cela, WhatsApp a lancé un bot dont le rôle est de nous nous aider à distinguer les vraies informations sur le Covid-19 des fausses.

Crédits Pixabay

Conçu en partenariat avec Poynter International Fact-Checking Network (IFCN), cet outil s’annonce très utile en cette période où nous devons être très attentifs pour bien réussir à franchir l’étape de déconfinement.

Un bot pratique

Comme nous le rapporte AndroidAuthority, ce nouvel outil de fact checking de WhatsApp soumet les questions des utilisateurs auprès de plus de 100 vérificateurs de faits indépendants pour apporter des informations précises sur le coronavirus. Afin de servir un maximum de personnes, toutes les plateformes logicielles actuelles sont prises en charge (Android, iOS, Mac, Windows, etc.)

Pour l’heure, l’anglais est la seule langue supportée. WhatsApp prévoit toutefois d’introduire bientôt le portugais, le hindi et l’espagnol. Le bot a été conçu pour être précis et facile à utiliser. Pour vérifier une information, l’internaute n’a qu’à se rendre sur cette page web ou ajouter le numéro +1 (727) 2912606 à ses contacts. Il suffit ensuite d’envoyer le mot « salut » et de répondre par « 1 » pour commencer à interagir avec l’algorithme.

Un outil qui n’est pas unique en son genre

À noter que l’interaction nécessite que l’internaute pose des questions ou saisit des mots clés liés au Covid-19 pour obtenir des réponses. De son côté, WhatsApp n’est pas la seule plateforme en ligne à avoir mis en place une telle solution pour aider à lutter contre les hoax autour de la pandémie.

L’OMS a annoncé en mars dernier avoir développé des partenariats avec Facebook (maison mère de WhatsApp), Twitter, Pinterest, TikTok et Tencent de façon à faciliter la détection des fausses informations qui circulent en ligne à propos du coronavirus.