WhatsApp : une technique facile pour espionner les utilisateurs

WhatsApp fait de nouveau parler de lui. Un développeur vient de révéler les résultats de son étude portant sur la durée de sommeil de ses contacts. Grâce à l’application, il a pu récolter des données, soi-disant fiables, sur les habitudes de sommeil de millions d’inconnus. Selon lui, les curieux n’ont pas besoin de passer par le piratage pour détenir des informations sur une partie de la vie privée de ses correspondants.

Dans un article qu’il a publié sur son blog, Robert Heaton démontre qu’avec un programme qu’il a développé, on serait capable d’apprendre davantage sur les heures de sommeil des utilisateurs de WhatsApp. Selon lui, il suffit d’insérer quelques lignes de code et le tour est joué.

WhatsApp Londres

En mettant en relation les heures habituelles de sommeil et de réveil d’une personne, l’ingénieur en informatique arrive à différentes conclusions irréfutables.

Des informations sur la durée de votre sommeil

Avec une extension Chrome capable d’enregistrer les horaires de connexion de ses contacts, Heaton a pu estimer les heures de sommeil et de réveil de ces derniers. Ce travail s’est effectué sous l’hypothèse que les utilisateurs de WhatsApp ont tendance à chatter juste avant de dormir et peu de temps après s’être réveillés.

Il a été donc très facile d’en déduire la durée de leur sommeil.

A priori, ces informations semblent inutiles, mais portées sur plusieurs nuits, elles ne sont pas sans conséquence. À grande échelle, les renseignements collectés pourraient refléter les habitudes de la population entière et être vendus à des tierces personnes.

Des idées sur qui fréquente qui ?

Le spécialiste affirme que le seul fait de se connecter sur WhatsApp peut nuire à votre confidentialité. Sur la plateforme, contrairement à Facebook, une simple demande d’ajout par numéro de téléphone suffit à obtenir des informations sur la date et l’heure de la dernière connexion de la personne concernée.

Selon toujours Heaton, les données récoltées pourraient être utilisées afin de déterminer le niveau de fréquentation de deux ou plusieurs personnes. Plus deux abonnés se connectent et se déconnectent à la même heure, plus il y a de fortes chances qu’ils soient en relation.

Soyez vigilants car sur ce réseau social, des inconnus peuvent surveiller vos heures de sommeil.

Mots-clés sécuritéwhatsapp