WhatsApp va nous simplifier la vie sur le partage de vidéos

WhatsApp se trouve dans une situation très délicate en ce moment, les nouvelles CGU du service ne faisant clairement pas l’unanimité. En dépit de ce sérieux revers, les développeurs de la solution continuent de déployer de nouvelles fonctions et la prochaine en date simplifiera la vie de celles et ceux qui partagent beaucoup de vidéos.

Elle va en effet leur permettre de couper le son de leurs séquences avant de les partager avec leurs proches ou leurs collaborateurs.

Crédits Pixabay

Une fonction intéressante, donc, et directement intégrée à la version bêta 2.21.3.13 de l’application.

WhatsApp va ajouter une nouvelle fonction à l’éditeur de vidéos

WhatsApp, vous le savez sans doute, ne se limite pas aux textes. La solution ratisse large et elle permet de partager une large variété de contenus. Comme des photos, des messages vocaux, des GIFs animés ou encore… de courtes vidéos.

En la matière, la solution va même assez loin en intégrant des fonctions de montages qui permettent, par exemple, de couper la séquence, de dessiner dessus ou encore de lui coller du texte et des emojis.

Il est cependant une fonction en particulier qui lui fait encore défaut, une fonction qui a cette fois trait au son.

En effet, lorsqu’on capture une séquence avec WhatsApp, ce dernier ne se contente pas d’enregistrer le flux de la vidéo. Il récupère aussi la piste audio captée à partir des microphones du téléphone. Une piste audio qui est automatiquement fusionnée avec la séquence et dont on ne peut du coup pas se départir.

A lire aussi : WhatsApp en proie à un nouveau scam

Un bouton pour couper le son

Cette limitation est parfois gênante, notamment lorsqu’on filme une scène dans un environnement bruyant.

Et justement, la dernière version bêta de l’application vient corriger le tir en ajoutant un tout nouveau bouton à ce fameux éditeur de vidéo. Bouton grâce auquel nous pourrons tout simplement couper la piste audio et la rendre totalement inaudible pour nos correspondants.

Sans être tout à fait révolutionnaire, cette fonction viendra donc corriger l’un des plus gros défauts de l’outil. Il faudra en revanche attendre encore quelques semaines avant de la voir déployer sur l’ensemble du parc.

A lire aussi : WhatsApp a peut-être trouvé un moyen de rassurer ses utilisateurs

En tout cas, on remarque une fois de plus l’appel du pied opéré par WhatsApp, un WhatsApp qui semble vouloir mettre les petits plats dans les grands pour séduire de nouveau les utilisateurs. Quant à savoir si cette stratégie se révèlera payante, c’est une toute autre affaire. Pour l’heure, il semblerait que l’exode se poursuive, pour le plus grand bonheur des solutions concurrentes.

Mots-clés whatsapp