WikiLeaks : Eric Besson n’en veut pas en France !

Comme vous le savez sans doute déjà, certains sous-domaines de WikiLeaks se sont fait mettre à la porte des serveurs d’Amazon. Méchants. Du coup, Julian et ses potes se sont dit que ce serait quand même drôlement bien de venir chez OVH. Depuis, ils squattent le mutualisé de la Fredzone mais on s’entend bien. Malheureusement pour eux, les choses risquent de changer puisque Eric Besson veut tout simplement qu’OVH leur ferme la porte au nez. Pas mal, non ?

Après s’être attaqué aux gentilles roumaines qui vivent désormais dans la forêt de Fontainebleau, Eric Besson a donc décidé de s’attaquer à WikiLeaks. Comme quoi, qu’on le mette au Ministère de l’Identité Nationale ou au Ministère de l’Industrie et de l’Economie Numérique, il a plein de choses à dire. Et histoire de se faire entendre, il a demandé au Conseil Général qui gère tous les machins de son ministère de trouver une solution.

Forcément, moi, ça me fait beaucoup rire. Ca me fait rire parce qu’à une époque, alors que toutes les grosses boites délocalisaient à gogo, les gars qui nous gouvernent n’arrêtaient pas de dire que l’état n’a pas à mettre son nez dans les affaires des sociétés privées. Faut croire que les choses ont bien changé puisque c’est justement ce qu’est en train de faire Eric Besson.

La grande question, finalement, va être de déterminer si WikiLeaks est ou non coupable d’actes criminels. Dans tous les cas, Julian, va falloir trouver un plan B parce que la France et les Etats-Unis, c’est finalement du pareil au même.

Et non, je ne ferais aucune allusion sur le fait qu’Eric Besson est un homme de gauche. De toute façon, ce qui prédomine en politique, c’est l’individualisme, hein…

EDIT : Et OVH vient tout juste de contre-attaquer. Octave a en effet déclaré avoir saisi le juge en référé pour qu’il se prononce sur la légalité de WikiLeaks. Le tout en ajoutant que ce n’était évidemment pas à un homme politique d’exiger la fermeture d’un site. Bien joué Octave. Et d’insister, bien entendu, en précisant que la société OVH ne joue que son rôle de prestataire. Plus d’infos chez 01Net.

Via (Crédits Photo)