Wikileaks : Julian Assange va être extradé en Suède… enfin pas encore

Cela fait maintenant quelques semaines que Julian Assange est assigné à résidence dans le palace d’un de ses amis anglais. Pas facile, la vie d’un forçat. Et vous n’êtes pas non plus sans savoir que la Suède a déposé une demande d’extradition pour récupérer l’un des hommes les plus recherchés dans le monde. La nouvelle vient tout juste de tomber, nous avons ainsi appris chez PC INpact que la demande de la Suède avait été jugée recevable par le tribunal de Belmarsh, à Londres. Autant dire que l’avenir de Julian est pour le moins incertain, le fondateur de Wikileaks risque ainsi de passer pas mal d’année derrière les barreaux. Ou pas… encore !

Julian Assange a été arrêté en décembre dernier en Angleterre. Depuis et essentiellement à cause des nouveaux MacBook Pro, de l’iPad 2 et de l’iPhone 5, on avait presque fini par l’oublier complètement. Que voulez-vous, les priorités d’un Geek ne sont pas les mêmes que celles des gens ordinaires et on remarquera d’ailleurs que la sortie des nouveaux MacBook Pro a totalement éclipsé le reste de l’actualité sur Twitter, notamment les évènements qui se déroulent actuellement en Lybie. Comme quoi…

Bref, ça fait donc un moment que la Suède essaye de récupérer Julian Assange mais il faut savoir que cette demande d’extradition n’a absolument rien à voir avec Wikileaks. En réalité, c’est pour réponde aux accusations d’abus sexuels de deux plaignantes que nos copains suédois veulent mettre la main dessus. Et là, il se pourrait bien qu’ils aient une ouverture puisqu’un tribunal londonien a décidé que la demande de la Suède était parfaitement fondée.

Bien sûr, les avocats de Julian ont d’ors et déjà annoncé qu’ils feraient appel de la décision. Ce que l’on comprend parfaitement puisque cette extradition pourrait le mener tout droit… aux Etats-Unis. Car en effet, d’après les dernières rumeurs en date, la Suède et les USA ne seraient pas loin de signer un accord d’extradition. En tout cas, il en était question… en décembre dernier. Tiens, d’ailleurs, tu as remarqué, quand tu coupes tes phrases avec trois petits points, t’as toujours l’impression que tu vas te taper de terribles révélations si tu continues à lire.

Quoi qu’il en soit, ce qui est sûr, c’est que Julian peut encore dormir sur ses deux oreilles. Le temps que l’appel aboutisse et que l’affaire soit rejugée, il pourra continuer à profiter de la gastronomie anglaise. Après tout, si tu arrives à survivre à la « jelly », alors tu es capable de survivre à tout.

Crédits Photo

Mots-clés politiquewikileaks