Windcatcher, un mur d’éoliennes plus grand que la Tour Eiffel

Wind Catching System vient de dévoiler de nouvelles informations sur son concept d’éolienne offshore innovant : le Windcather. Cette « attrape-vent » presque aussi haut que la tour Eiffel avec ses 305 m de hauteur serait cinq fois plus efficace que les éoliennes offshores les plus puissantes à ce jour. Selon la jeune société norvégienne, une seule installation suffit pour ravitailler 80 000 foyers européens en électricité.

La structure géante est faite de métal. Elle regroupe plusieurs dizaines de petites turbines bipales. À travers ce concept, l’idée de la start-up est d’exploiter une plus grande fourchette de vents par rapport aux éoliennes en mer classiques. Elle estime ainsi que le Windcather est capable de produire « 2,5 fois plus d’énergie annuelle par zone balayée ».

Un mur d'éoliennes en plein océan
Crédits Wind Catching

Il est à noter que l’innovation n’a pas encore fait l’objet d’un test en grandeur nature. Qui plus est, l’entreprise n’a dévoilé que peu d’informations précises sur le système et la date de mise en service du premier modèle est encore un mystère.

Presque deux fois plus durable que les éoliennes classiques ?

Wind Catching System a affirmé que « cinq unités peuvent produire la même quantité d’électricité que 25 turbines conventionnelles ». Le fait est que les turbines des éoliennes offshores conventionnelles ne produisent qu’en dessous de 11 à 12 m/s (40 à 43 km/h). Pourtant, les rotors du Windcather produiraient encore de l’électricité au-delà de ce seuil.

La start-up promet un autre avantage de sa centrale électrique par rapport à une grande éolienne conventionnelle : une plus longue durée de vie. Le système serait presque deux fois plus durable, et resterait opérationnel durant un demi-siècle. La plupart des éoliennes affichent une durée de vie de 30 ans.

A lire aussi : Le Danemark va construire une île d’éoliennes artificielles

Wind Catching System est soutenu par le gouvernement norvégien

À titre indicatif, 80 000 foyers, c’est à peu près l’équivalent de la population de villes comme Pontevedra, Coslada ou Manresa. Plus encore, la jeune start-up n’a pas hésité à affirmer son ambition de mettre en place tout un réseau de ses éoliennes géantes.

Wind Catching System est soutenu par des investisseurs comme North Energy, Ferd et Founders & Management. Le projet est également financé par le producteur éolien offshore Aibel, l’Institute for Energy Technology et le fonds gouvernemental Innovation Norway.

Mots-clés écologieénergie