Windows 10 : 44 failles de sécurité ont été corrigées dans la dernière mise à jour

Microsoft a déployé une nouvelle mise à jour cumulative pour Windows 10 un peu plus tôt dans la semaine. Elle comble pas moins de 44 failles de sécurité et elle apporte pas mal de correctifs en prime. Intéressant, d’autant qu’elle vient aussi corriger quelques bugs dans la foulée. Il sera donc préférable de l’installer sans attendre.

Ce patch corrige donc plusieurs bugs, et notamment celui qui touchait l’affichage des notifications dans le coin supérieur gauche de l’écran. Il permettra aussi aux VPN de continuer à fonctionner en cas d’un changement de mode de connexion.

MAJ Windows 10

Microsoft a déployé un gros patch pour Windows 10.

En marge, il améliorera la vitesse de la localisation de l’utilisateur et il rendra le Bluetooth un peu plus stable.

De nombreuses améliorations, et quelques correctifs en prime

Mieux, grâce à lui, Internet Explorer 11 sera un peu plus réactif lorsque les profils utilisateurs itinérants seront activés et Cortana devrait même être en mesure de mieux nous comprendre. Les pro ne sont pas non plus oubliés et ce patch apportera un peu plus de stabilité à TPM, aux stratégies de groupes et même à l’outil de diagnostic du réseau.

Il corrige aussi pas mal de bugs mineurs en lien avec les réglages liés à la vie privée, l’ouverture du menu démarrer durant l’installation de logiciels développés dans une certaine langue, les notifications Skype, l’explorateur de fichiers ou même l’icône de batterie et les tablettes produites par le constructeur Wacom.

Mais ce n’est pas le plus intéressant. Comme indiqué un peu plus haut, cette version corrige aussi une quarantaine de failles de sécurité, des failles qui touchaient des produits comme Microsoft Edge ou encore… le Flash Player.

Dans le lot, on trouve d’ailleurs pas moins de cinq failles critiques. Certaines étaient d’ailleurs très dangereuses car elles permettaient à un hacker d’obtenir les mêmes droits que l’utilisateur connecté sur un des deux navigateurs de la firme.

44 failles corrigées, dont 5 critiques

Pire, une autre de ces failles touchait le serveur DNS de la marque et elle exposait du coup tous les ordinateurs connectés.

Il faut savoir en outre que ce patch n’est pas uniquement déployé sur les ordinateurs, mais aussi sur les téléphones sous Windows 10 Mobile.

Là encore, il apporte de nombreux correctif et il règle notamment le bug qui coupait la sonnerie d’un appel en cas de réception d’un SMS ou encore l’impossibilité d’ajouter un compte utilisateur sur les téléphones les plus anciens.

Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez vous rendre sur cette page. Il faut d’ailleurs rappeler qu’une autre mise à jour sera déployée sur Windows 10 le mois prochain, la fameuse Anniversary Update. Elle apportera de nombreuses améliorations là encore.