Windows 10 : iOS et Android visés par la Fall Creators Update

Microsoft a fait de nombreuses annonces de la plus haute importance cette semaine à l’occasion de la Build 2017. Le géant américain a notamment profité de l’événement pour lever le voile sur la Fall Creators Update de Windows 10 et donc sur la prochaine mise à jour majeure de son système. Cette dernière apportera de nombreuses nouveautés et certaines d’entre elles auront trait à iOS et à Android.

Ce n’est pas une révélation, mais les tentatives de Microsoft pour percer le marché de la mobilité ont été des échecs cuisants. L’entreprise n’a pas réussi à imposer sa plateforme et ses terminaux face aux ténors du genre.

Build 2017

Faute de mieux, elle a donc décidé de prendre un peu de recul par rapport à la chose et elle a annoncé l’année dernière qu’elle n’avait pas l’intention de poursuivre le développement des Lumia.

La Fall Creators Update, une version pensée aussi pour les mobiles

Depuis, Microsoft a travaillé sur une nouvelle stratégie un peu différente, une stratégie dans laquelle la fameuse Fall Creators Update occupe une place centrale.

Le plan est assez simple, assez basique, et il consiste finalement à faire en sorte que Windows 10 devienne la clé de voûte de l’écosystème de l’utilisateur. Et notamment de ceux qui utilisent quotidiennement un iPhone ou un terminal sous Android.

Pour le mettre en oeuvre, Microsoft n’a pas fait les choses à moitié.

La Fall Creators Update proposera en effet de nombreuses fonctions pensées exclusivement pour ce public. L’exemple le plus frappant est sans doute celui de la Timeline. Grâce à cette fonction, l’utilisateur pourra reprendre sur un ordinateur ou une machine hybride un document commencé sur une autre machine, en toute transparence et sans avoir besoin de passer par un intermédiaire. Cette fonction sera intégrée au système, bien sûr, mais aussi et surtout à Cortana. Elle ne se limitera donc pas à nos ordinateurs et elle sera aussi supportée par iOS et Android.

Même chose pour le presse-papier universel intégré au système. Il ne se limitera pas non plus à Windows 10 et il sera ainsi intégré en plus au clavier virtuel SwiftKey. Les utilisateurs pourront donc en profiter depuis leur téléphone ou leur tablette.

Microsoft n’en a pas encore fini avec le mobile

OneDrive aussi profitera de cette synergie et il fonctionnera ainsi de la même manière sur mobile et sur desktop. Les fichiers ne seront plus systématiquement téléchargés sur l’appareil de l’utilisateur et l’outil récupérera ainsi uniquement ceux dont il a besoin.

Cette dynamique, on la retrouve aussi du côté des développeurs. Grâce au Xamarin Live Player, les éditeurs pourront en effet créer et tester des applications iOS depuis leur machine sous Windows en toute transparence. Microsoft Graph lui-même fera office de passerelle unifiée pour toutes les interfaces de programmation de la firme.

Microsoft n’a donc pas encore dit son dernier mot et c’est finalement une très bonne nouvelle. Plus un marché est concurrentiel, et plus les avancées sont nombreuses.