Windows 10 : la Spring Creators Update fait le plein de fonctions

Microsoft travaille actuellement sur une nouvelle version de Windows 10, la Spring Creators Update, et la firme a précisément déployé deux nouvelles versions préliminaires à l’attention des Insiders… avec pas mal de nouveautés intéressantes à la clé.

Le géant de Redmond propose donc deux versions différentes à ses Insiders. La 17101 concerne la Spring Creators Update et donc la Redstone 4.

Limitations Windows 10 S

Attendue pour le mois d’avril, cette dernière apportera de nombreuses nouveautés notables, à commencer par l’intégration d’un nouveau mode dans le module consacré à la gestion de l’énergie.

Windows 10 : deux nouvelles builds sont de sortie

Baptisé Ultimate Performance, ce dernier offrira le plus haut niveau de performance possible et il supprimera de ce fait toutes les options susceptibles de causer des problèmes de latences. Attention cependant, car ce mode sera réservé aux machines branchées sur secteur et fonctionnant sous Windows 10 Pro for Workstations.

En parallèle, cette mouture offre une nouvelle fonction pensée pour nous permettre de contrôler l’accès des applications UWP. Il sera en effet possible de les autoriser à accéder à tous les fichiers de l’utilisateur. Ce dernier conserve cependant le contrôle et il pourra parfaitement décider de ne rien en faire et bloquer ainsi ces accès.

La version 17101 offre aussi de nouvelles fonctions liées aux emojis, à commencer par un panneau de recherche. Grâce à ce dernier, l’utilisateur aura la possibilité de restreindre l’affichage des images au terme sélectionné. La recherche pourra se faire en plusieurs langues. Microsoft a également profité de l’occasion pour revoir certaines images.

Un nouveau mode actif pour la gestion de l’énergie

La firme a bien entendu profité de l’occasion pour corriger certains bugs.

La seconde version est la 17604 et elle est disponible pour toutes les personnes ayant activé la fonction “skip ahead”, qui permet de sauter la version préliminaire suivante pour passer à celle d’après.

Cette fois, Microsoft s’est surtout concentré sur la correction des bugs et notamment sur celui qui touchait les machines placées en veille. Le clavier tactile bénéficie également de deux ou trois nouveautés et il en va de même pour l’incontournable Microsoft Edge. Cette version corrige notamment le bug qui provoquait le blocage d’un onglet après la lecture d’une vidéo.

La firme s’est aussi attaché à régler tous les problèmes en lien avec Hello. Cette version supportera davantage de lecteurs d’empreintes et l’outil fonctionnera pleinement avec les Surface.

Il faut tout de même signaler que ces versions ne sont pas stables et elles ne doivent donc pas être installées sur des machines en production.

Les changelogs complets sont disponibles à cette adresse.