Windows 10 : Microsoft a cédé face aux exigences de la Chine

Microsoft a finalement fini par se plier aux exigences du gouvernement chinois. L’éditeur vient effectivement d’annoncer le lancement d’une nouvelle version de Windows 10 et cette dernière n’a malheureusement pas grand chose à voir avec celle que nous connaissons. Elle permettra effectivement à la Chine de garder le contrôle sur ses utilisateurs.

Ce n’est pas vraiment une révélation mais la Chine est très loin d’être une démocratie. Le pays est effectivement contrôlé par le parti communiste chinois depuis pas mal d’années maintenant et les opposants au pouvoir ont la fâcheuse tendance à disparaître du jour au lendemain sans laisser de traces.

Windows 10 Chine

Microsoft va lancer une édition spéciale de Windows 10 en Chine.

Sur le plan structurel et politique, il y a donc peu de différences entre la Chine et la Corée du Nord.

Un Windows 10 spécialement optimisé pour la Chine

La Chine a cependant un avantage certain sur les autres constructeurs : son économie. Le pays a considérablement rattrapé son retard ces dernières années et il est devenu une puissance économique incontournable à l’échelle mondiale.

C’est sans doute pour cette raison que la plupart des gouvernements et des entreprises ferment les yeux sur ses exactions.

Microsoft, donc, vient de lever le voile sur une nouvelle version de Windows 10. Elle sera uniquement disponible en Chine et elle sera assez différente des éditions disponibles chez nous. Selon Ralph Haupter, le PDG de la branche chinoise de la firme, elle a effectivement été conçue pour répondre aux demandes du gouvernement chinois.

Le système sera donc livré avec moins d’applications et moins de services. L’homme n’a pas listé les différences entre cette version et la nôtre mais on sait au moins qu’elle a été élaborée en partenariat avec une entreprise du nom de CETC, pour China Electronics Technology Group Corp, et qu’elle proposera davantage d’options de contrôle.

Cette édition a été élaborée en partenariat avec CETC

Ce détail est d’ailleurs loin d’être anodin car cette société est aussi contrôlée par le gouvernement chinois et elle est spécialisée dans tous les systèmes électroniques.

Si Microsoft a travaillé sur cette édition, ce n’est évidemment pas par le plus grand des hasard. En 2014, le gouvernement chinois avait effectivement pris la décision de bannir Windows 8 du territoire.

Cette décision avait d’ailleurs beaucoup surpris la firme, ce qui peut aisément se comprendre.

Maintenant, il ne faut pas non plus perdre de vue le fait que la Chine est actuellement en train de développer son propre OS, un OS basé sur Linux et sobrement baptisé… NeoKylin. Le géant de Redmond va donc avoir fort à faire pour imposer son OS sur le marché chinois.