Windows 10 : Microsoft ne forcera pas son installation

Windows 10 a été la cible de vives critiques ces dernières semaines. Si la plupart des médias et des utilisateurs apprécient son interface et ses fonctionnalités, beaucoup de gens estiment que le système a parfois tendance à se montrer un peu trop curieux et même un peu trop insistant. Surtout pour tout ce qui a trait à son installation. Microsoft a donc tenu à clarifier certains points.

Ce n’est pas vraiment une révélation mais l’éditeur est prêt à tout pour nous faire passer sur Windows 10. Et encore, ce n’est rien de le dire.

MAJ Windows 10

Microsoft se monterait-il un peu trop insistant avec Windows 10 ?

Microsoft a ainsi déployé un outil faisant la promotion de l’OS sur toutes les versions antérieures du système et il a aussi fait le choix d’intégrer la mise à jour à Windows Update pour faciliter la vie des utilisateurs.

Microsoft chercherait-il à forcer la main à ses utilisateurs ?

Le système sera d’ailleurs proposé en mise à jour recommandée dès l’année prochaine.

Mais ce n’est pas ce qui chagrine les consommateurs. Non, ce qui leur poste problème, c’est le fameux utilitaire évoqué un peu plus haut. Il a effectivement changé de forme la semaine dernière et il fait désormais apparaître deux boutons : « mettre à jour maintenant » et « mettre à jour plus tard ». La fenêtre n’intègre pas de bouton d’annulation et la seule solution pour la faire disparaître consiste à appuyer sur la croix rouge présente dans le coin supérieur droit.

Ce n’est pas vraiment un problème insurmontable pour toutes les personnes qui sont nées avec une souris dans la main mais il en va tout autrement pour les néophytes puisque cette fenêtre leur donne l’impression qu’ils n’ont plus le choix.

NextInpact a donc contacté la firme pour lui exposer le problème et pour connaître son sentiment.

La firme veut simplement faciliter la vie de ses utilisateurs

Elle a répondu assez vite en indiquant qu’il n’était pas du tout question de forcer la main des utilisateurs et que ces derniers seront de toute façon clairement invité à choisir de continuer ou pas l’installation du système sur leur ordinateur.

Son porte-parole a ajouté ensuite que l’intégration de Windows 10 à Windows Update avait surtout pour but de faciliter la vie des consommateurs en leur permettant de mettre à jour leur machine en un clic, sans avoir besoin d’un professionnel à leurs côtés.

Ce choix est sans doute discutable mais il faut tout de même savoir que Microsoft n’est pas le seul à procéder de la sorte.

OS X me propose ainsi depuis quelques semaines maintenant de mettre à jour mon système vers El Capitan. La fenêtre est un peu plus discrète et elle propose plus d’options, c’est vrai, mais il n’empêche qu’elle revient à la charge très fréquemment aussi.

Mots-clés microsoftwindows 10