Windows 10 : Microsoft renonce à son objectif d’un milliard d’installations en 2018

Windows 10 est arrivé sur le marché l’été dernier, après de nombreuses versions bêta. Microsoft n’avait pas fait les choses à moitié à l’époque et il avait notamment annoncé qu’il comptait atteindre le milliard d’installations en 2018. Mais voilà, tout ne s’est pas passé exactement comme prévu. Face à la situation, la firme a donc décidé de revoir ses objectifs à la baisse.

Cela ne vous aura sans doute pas échappé mais Microsoft a opté pour une stratégie assez agressive afin d’imposer son système sur le marché.

Echec Windows 10

Microsoft vient de l’annoncer, la firme ne pense pas atteindre le milliard d’installations de Windows 10 pour 2018.

Si la firme a été très critiquée à cause de cela, la méthode employée a tout de même eu des effets bénéfiques pour ses affaires.

Windows 10 est désormais installé sur plus de 350 millions d’appareils

Preuve en est, Windows 10 est désormais installé sur plus de 350 millions d’appareil à travers le monde. Il s’agit d’ailleurs du meilleur lancement de toute l’histoire de l’entreprise.

Malheureusement pour Microsoft, le système a toujours beaucoup de mal à s’imposer sur la partie mobile. D’après les derniers chiffres publiés par Net Market Share, la firme détiendrait environ 3,26 % de parts de marché sur ce secteur, contre 27,24 % pour iOS et… 65,58 % pour Android. Elle se trouve donc assez loin de ses concurrents.

Et c’est précisément ce qui l’a poussé à revoir ses prétentions à la baisse. Elle a en effet annoncé à l’AFP en fin de semaine dernière qu’elle ne pensait pas être en mesure d’atteindre les objectifs fixés. D’après elle, il lui faudra en effet plus de temps pour atteindre le cap du milliard d’installations.

Toujours selon son porte-parole, cet échec serait en partie provoqué par le recentrages des activités de la marque dans les téléphones.

Il faut effectivement rappeler que Microsoft a dépensé une véritable petite fortune pour mettre la main sur la division mobile de Nokia en 2013. Elle a en effet dépensé plus de sept milliards de dollars pour l’acquérir et elle pensait que cet investissement lui permettrait d’assoir sa position sur le marché.

La faute à sa division mobile !

Cela n’a malheureusement pas été le cas. La firme a donc entamé une restructuration de sa division mobile plus tôt dans l’année en cédant une partie de ses activités à un conglomérat formé par Foxconn et par HMD Global, pour la modique somme de 350 millions de dollars.

Un accord qui s’est soldé par la suppression de plusieurs milliers d’emplois.

En attendant, Microsoft vient de lancer une nouvelle opération assez atypique. La firme offrira en effet un ordinateur portable à toutes les personnes qui ne parviendront pas à installer Windows 10 sur leur machine. Quelle machine ? Un Dell Inspiron 15 !

Le truc, c’est que l’opération se terminera le 29 juillet prochain et elle s’adresse uniquement aux personnes possédant une machine sous Windows 8. En outre, l’ordinateur doit être éligible et pleinement fonctionnel.

Mots-clés microsoftwindows 10