Windows 10 : Non, la prochaine Build (RedStone 4) n’en a pas après votre 06

Contrairement à ce que l’on a pu lire un peu partout sur le net au cours des dernières heures, non, la prochaine build de Windows 10 (17063 alias RedStone 4) n’a pas nécessairement besoin de votre numéro de mobile pour être installée. Un soulagement pour les plus tatillons lorsqu’il s’agit de communiquer des données personnelles, Microsoft n’imposera rien de ce type au travers de la prochaine update d’envergure de son célèbre OS.

Reste qu’effectivement, la situation pouvait prêter à confusion, comme l’avait initialement détaillé le site teuton WindowsArea (A noter que comme votre serviteur ne comprend pas un traître mot d’allemand, c’est donc cet article qui lui a servi de source).

Contrairement à ce que l’on a pu lire sur le net ces dernières heures, la prochaine build de Windows 10 n’a pas nécessairement besoin de votre numéro de mobile.

WindowsArea relevait dans un papier publié dimanche, que les premiers utilisateurs de la build 17063 grognaient massivement en arrivant face à l’écran qu’il est possible de voir ci-dessus. Pour continuer l’installation de la build, l’entrée de son numéro de téléphone portable semblait obligatoire, du fait de l’absence de bouton permettant de passer outre. Seulement voilà, ladite commande n’avait pas été supprimée à dessein par Microsoft. À vrai dire elle était bien là, quelque part…

Un bug fâcheux, qui aurait pu lancer une polémique à l’encontre de Microsoft.

À l’heure où les polémiques se déchaînent en un clin d’œil, la présente situation s’avérait scabreuse pour la firme de Redmond, qui s’est donc empressée – au lendemain du Nouvel An, faut pas rigoler non plus – d’éteindre l’incendie naissant des tréfonds de la toile.

Comme l’explique Microsoft, la touche « ignorer » est bel et bien présente, mais du fait d’un bug, cette dernière est affichée hors écran. Il est toutefois possible de contourner cette fameuse page en passant par la touche « Tab« , qui permet d’accéder au bouton involontairement masqué.

Comme l’a souligné un lecteur attentif de ce site, Microsoft avait fait remonter aux membres du programme Insider – et ce dès le 21 décembre – que la build v.17063 pouvait comporter des bugs d’affichage allant jusqu’à masquer certaines commandes. Dans cette perspective, la firme rappelait que la touche « Tab » permet de remédier au problème. Preuve s’il en fallait qu’il est parfois utile de lire avec attention les notes de version…

Mots-clés microsoftwindows 10