Windows 10 peut enregistrer tout ce que vous tapez

Windows 10 est disponible depuis quelques jours en version bêta – ou Technical Preview si vous préférez – et certains d’entre vous se sont sans doute mis en tête de le télécharger et de l’installer sur leur ordinateur. Pour rigoler, et aussi pour voir de quoi il en retourne. Mais avez-vous pris le temps de lire les conditions d’utilisation du produit ? Non ? Pas du tout ? C’est fort dommage. Une fois n’est pas coutume, vous auriez peut-être du le faire.

Hacker News, lui, s’est penché très sérieusement dessus. Très courageux de leur part, non ? Certes, et on peut dire qu’ils ont eu du nez.

Key logger Windows 10

Windows 10 serait assez curieux, finalement, et il s’intéresserait même beaucoup à nos données.

Les conditions d’utilisation de Windows 10 sont évidemment très claires, et on peut dire que Microsoft s’accorde de nombreux droits. Preuve en est, d’après ce bout de papier virtuel, la firme aurait le droit de collecter des informations à propos de tous les fichiers ouverts par l’utilisateur.

Les fichiers et donc les documents, les images, les vidéos et même sa musique.

Windows 10 s’intéresse beaucoup à nous

Pas mal, mais le mieux reste à venir car elle peut aussi enregistrer… tout ce qu’il tape à l’aide de son clavier. Tout ? Oui, tout, ce qui comprend les courriers électroniques, bien sûr, mais également les requêtes passées sur son moteur de recherche préféré ou même… ses mots de passe et ses coordonnées bancaires.

En d’autres termes, Windows 10 intègrerait un « key logger ».

Ca commence à devenir intéressant, non ? Certes, et ce n’est pas fini car Microsoft a aussi le droit de collecter toutes les informations de son choix, qu’elles soient publiques ou privées. Cela comporte les données en lien avec votre identité (dommage pour les super-héros) ou même les mots que vous prononcez en utilisant la recherche vocale du système.

Votre premier réflexe sera peut-être de crier au scandale en pointant un index rageur vers Redmond. Ceci étant, il ne faut pas perdre de vue que Windows 10 en est encore à son stade de développement. Microsoft a donc besoin d’un maximum de données pour faire évoluer son système et pour s’assurer qu’il réponde bien aux attentes de ses (futurs) clients.

En outre, sachez que presque tous les éditeurs procèdent un peu de la même manière. Ce n’est pas un cas isolé et je pense que nous aurions aussi de jolies surprises en lisant les conditions d’utilisation d’autres solutions logicielles. Et pas forcément que celles des systèmes d’exploitation.

Ceci étant, c’est tout de même une bonne chose d’avoir toutes ces conditions en tête lorsque vous installerez le système sur votre machine de test, virtuelle ou réelle.

Via

Mots-clés microsoftwindows 10