Windows 10 va mettre le paquet sur les applications

Windows 10 a été largement évoqué durant la dernière conférence de Microsoft. Si la firme a profité de l’occasion pour déployer une nouvelle version de la Technical Preview, elle a aussi été amenée à évoquer la manière dont fonctionneront les applications sur le système.

Satya Nadella a commencé par évoquer la flexibilité de l’OS, en indiquant qu’il sera capable de fonctionner sur n’importe quel type de machine allant du Raspberry Pi au HoloLens, en passant par nos ordinateurs, nos machines hybrides et nos téléphones.

Applications Windows 10

Windows 10 va considérablement simplifier la vie des éditeurs et des développeurs.

Ensuite, un des cadres du groupe est monté sur scène pour donner quelques précisions supplémentaires. Il a notamment évoqué le nouveau Windows Store et son système unifié.

Microsoft veut simplifier la vie des développeurs et des éditeurs

Car Windows 10 a été pensé pour faciliter la vie des développeurs et des éditeurs. Ces derniers n’auront effectivement pas à décliner leurs applications en plusieurs versions puisqu’elles s’adapteront automatiquement au terminal de l’utilisateur.

Pas mal, mais il y a mieux car Microsoft a aussi mis au point un outil permettant de transformer n’importe quel site en application universelle, avec le support de tous les composants propres à Windows 10. Cela vaut pour l’intégration au centre de notifications du système, bien sûr, mais également pour l’assistant virtuel de la firme, et donc pour Cortana.

Mieux, les applications de type .Net win32 seront aussi prises en charge par le Windows Store, et être ensuite distribuées sur tous les terminaux compatibles avec le système d’exploitation.

J’ai évidemment gardé le meilleur pour la fin. Microsoft souhaite attirer dans ses filets les développeurs travaillant sur les plateformes concurrentes, et notamment sur iOS et Android.

Windows Visual Studio va donc prendre en charge l’Objective-C et il sera capable de convertir rapidement un projet X-Code. Les développeurs n’auront donc pas à réécrire leurs applications et il en ira évidemment de même pour Android. Comme un bonheur ne vient jamais seul, Microsoft a aussi annoncé le lancement de Visual Studio Code sur OS X et Linux.

Attention cependant car cet outil regroupe uniquement l’éditeur et le débugger.

Mots-clés microsoftwindows 10