Windows 11 : le nom était connu depuis des semaines

Windows 11 fait beaucoup parler de lui depuis une dizaine de jours…. et surtout depuis qu’une build du système s’est retrouvée en ligne sur les réseaux torrents. Non contente de dévoiler toutes les nouvelles fonctions du système, elle a également confirmé son nom. Un nom qui était pourtant connu depuis pas loin de deux semaines.

Vous vous rappelez quand Microsoft disait que Windows 10 serait l’ultime version de son système d’exploitation et qu’il devait désormais être vu comme un service avec des mises à jour régulières ?

Un clavier composé de touches rétro éclairées
Crédits Pixabay

Eh bien il semblerait que la firme ait changé ses plans. Nous le savons désormais, Microsoft va tenir dans quelques heures un événement consacré à une nouvelle version de son système d’exploitation phare. Un système qui va changer de numéro et qui va donc passer à la version 11.

Windows 11 leaké avant l’heure

Cette nouvelle, vous le savez sans doute, a beaucoup surpris. Ce que nous ne savions pas en revanche, c’est que le nom de Windows 11 avait déjà été confirmé en amont… par la firme elle-même.

En fouillant dans la documentation d’Azure, un certain Ryuzaki a en effet eu la surprise de découvrir un nouveau document publié au début du mois, un document faisant très clairement allusion à la nouvelle version du système… et à son nouveau numéro : “Windows 11”.

Mieux encore, ce document n’était pas réservé à un usage interne et il était ainsi possible de le consulter en ligne sur Github. N’importe qui pouvait donc tomber dessus. Du moins avant que l’affaire ne soit portée à la connaissance du public, et avant que Microsoft ne supprime le fautif.

A lire aussi : Windows 11 accompagné d’une seconde version ?

Il fallait avoir l’oeil

Et par le fautif, il faut bien entendu comprendre le document, et non son auteur. Microsoft ne supprime personne. Pas à notre connaissance.

Dans les faits, bien sûr, cela change peu de choses. Encore moins après la fuite dont a été victime Microsoft. Si cette documentation était passée inaperçue jusque là, il en va en effet tout autrement de la build du système. Elle circule sur pas mal de réseaux désormais et il est par conséquent très facile de se la procurer.

Mots-clés microsoftwindows 11