Windows 11 vous laissera 10 jours pour revenir sur Windows 10

Windows 11 commencera à être déployé en fin d’année, et plus précisément à partir de la rentrée. Et Microsoft semble avoir prévu le coup pour ne pas froisser ses utilisateurs. La firme leur laissera en effet 10 jours pour revenir en arrière et repartir sur Windows 10.

Présenté le mois dernier, Windows 11 souhaite marquer une rupture avec la version précédente. Il propose en effet une toute nouvelle interface reposant sur un menu “démarrer” remanié en profondeur et un système de fenêtres beaucoup plus intelligent.

Le logo de Windows 11
Crédits Microsoft

Sur le papier, donc, Windows 11 a tout pour plaire, mais Microsoft souhaite tout de même vous laisser une porte de sortie.

Windows 11 vous laissera 10 jours pour lui tourner le dos

Si l’on s’en réfère à la FAQ publiée sur le site de l’éditeur, les utilisateurs auront en effet 10 jours pour revenir sur Windows 10. L’opération pourra se faire en quelques clics, mais elle ne sera pas à prendre à la légère. Microsoft précise en effet que ce retour à Windows 10 ne pourra se faire qu’avec la suppression de tout ce qui se trouve sur le disque dur.

Concrètement, donc, l’utilisateur devra procéder de lui)même à la sauvegarde de ses données, soit en les transférant sur une nouvelle partition, soit en les envoyant sur un support de stockage externe, soit en passant par le fameux nuage.

En revanche, une fois cette période de grâce passée, l’installation de Windows 11 deviendra définitive. Enfin dans une certaine mesure. Techniquement, il sera toujours possible de supprimer le système et de revenir sur une version antérieure du système, mais cela ne se fera pas aussi facilement.

Attention à vos données !

Il peut être utile de rappeler que Windows 11 fait beaucoup grincer des dents depuis son lancement, notamment en raison d’une restriction imposée par Microsoft.

Pour pouvoir faire tourner le système, les utilisateurs doivent effectivement avoir un ordinateur prenant en charge TPM 2.0. Fort heureusement, cette contrainte peut facilement être contournée, et nous avons même expliqué comment faire ici.

D’ailleurs, si vous ne l’avez pas encore installé, sachez que c’est possible. Microsoft a en effet déployé la première bêta du système par le biais du programme Windows Insider. Et si vous ne savez pas comment l’installer, alors vous n’avez qu’à vous rendre sur cette page.

De notre côté, en tout cas, nous avons installé Windows 11 sur une de nos machines de test, et il faut reconnaître que l’expérience ne manque pas d’intérêt.

Mots-clés microsoftwindows 11