Windows 8 : la configuration minimale

On a beaucoup parlé de Windows 8 jusqu’à présent, c’est vrai, et on sait presque tout du prochain système d’exploitation de Microsoft, mais la question de la configuration hardware minimale n’avait pas encore été soulevée. Enfin, on savait déjà qu’il allait s’aligner sur Windows 7, c’est vrai, et qu’il suffirait ainsi d’un processeur cadencé à 1 Ghz et de 2 Go de mémoire vive pour pouvoir en profiter pleinement, mais nous n’avions pas plus d’informations que cela. Et justement, cela vient tout juste de changer puisqu’il est possible de trouver sur le MSDN un document très complet sur le sujet et dont vous allez pouvoir trouver un résumé un peu plus bas dans l’article.

Windows 8 : la configuration minimale

Et si vous avez envie de tout lire, va falloir faire preuve d’une grande motivation puisque ces documents comprennent plusieurs centaines de pages. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? En même temps, sachant qu’ils se destinent aux constructeurs, ceci explique sans doute cela. Pour ma part, je ne me suis pas compliqué la vie et je me suis contenté de reprendre les spécifications techniques mises en avant par Andy Weir de Neowin :

  • Espace disque : 10 Go.
  • Firmware : UEFI.
  • Réseau : WLAN, Bluetooth 4.0.
  • Carte graphique : compatible Direct 3D 10.
  • Résolution d’écran : 1366 x 768.
  • Ecran tactile : au moins 5 points de contact.
  • Capteur vidéo : 720p.
  • Capteur de lumière, magnétomètre, accéléromètre, gyroscope.
  • Au moins un port USB 2.0.
  • Haut-parleurs.

Ce qu’il faut aussi souligner, c’est que les machines hybrides souhaitant embarquer Windows 8 devront également intégrer une puce NFC. De la même manière, tout comme pour Windows Phone 7, Redmond a décidé d’imposer quelques boutons : bouton Windows, bouton d’alimentation, bouton dédié au blocage de la rotation de l’écran, boutons de contrôle du volume. Mieux, pour les machines tactiles et donc vendues sans clavier, les constructeurs devront également intégrer un raccourci pour le désormais très célèbre CTRL + ALT + SUPPR. Et ça, c’est finalement le truc qui m’a le plus fait rire.

Via

Mots-clés microsoftwindows 8