Windows 8 : une capture du Windows App Store ? (maj)

Franchement, le coup de l’App Store pour l’iPhone et l’iPod Touch, c’était rudement bien joué. Les ventes d’un produit rapportent, c’est un fait, du moins si le produit en question est intéressant, mais pas autant qu’un écosystème complet. Et quand on voit les bénéfices que dégage la plateforme d’applications mobiles d’Apple, on comprend pourquoi les constructeurs sont désormais nombreux à s’en inspirer. Microsoft ne déroge pas à la règle et un Windows App Store sera ainsi intégré à la prochaine version du système d’exploitation de l’éditeur : Windows 8. Plus bas, voilà ce qui ressemble fort à la toute première capture de l’application.

Bon, dans ces cas là, il faut toujours prendre des pincettes et faire extrêmement attention à ce que l’on va dire, mais cette fois nous allons partir du principe que cette capture est vraie, vérifiée et qu’il s’agit bel et bien du fameux Windows App Store dont on parle déjà depuis un moment. Ce que l’on peut remarquer, c’est que l’outil devrait jouer la carte du minimalisme. C’est une bonne chose, surtout après la publication de ces autres captures, mettant cette fois en scène un Explorateur Windows embarquant un ruban similaire à celui que l’on trouve dans les dernières versions d’Office. Avec un peu de chance, Microsoft réfléchira peut être posément à la question et les laissera de côté.

Dans la colonne latérale, on trouve une série d’icônes et de raccourcis. Le tout premier vous permettra de consulter toutes les applications installées sur votre machine, plus bas on trouve un lien pointant vers le Windows App Store, sur lequel on devrait tout autant trouver des éditions de Windows que des logiciels de développeurs tiers. Nul doute que le modèle économique de ce dernier devrait être similaire à ce que propose la concurrence : 30 % pour l’éditeur (enfin plus ou moins) et 70 % pour le développeur. Ensuite, on trouve deux autres raccourcis vous permettant de consulter les téléchargements en cours ainsi que les téléchargements effectués. C’est un peu redondant, on aurait pu imaginer regrouper toutes ces informations au sein d’une seule et même fenêtre, mais pourquoi pas. Point intéressant, on peut également remarquer la présence d’un lien “My Gift”. Visiblement, il sera possible d’offrir une application à un ami. Logique, là encore il y a de l’argent à prendre. Enfin, on notera la présence de quatre autres liens, vous permettant d’accéder aux options de l’outil.

A droite, c’est sans grande surprise que l’on trouve une page d’accueil présentant tous les produits à la une. Certains seront sans doute gratuits (Internet Explorer) et d’autres seront bien évidemment payants (Office 2010, Windows 7 Ultimate, …). Au passage, on remarquera la présence de l’application Angry Birds mais ça ressemble à un montage mal fait. Il suffit en effet de regarder le nom de l’éditeur pour se rendre compte que quelque chose ne colle pas. On pourra en terminer avec cette présentation en notant la présence d’un deuxième onglet pointant cette fois vers les catégories d’applications.

En ce qui me concerne, ce Windows App Store me laisse de marbre. Certes, je ne travaille plus sous Windows depuis maintenant quelques temps, mais j’apprécie tout-de-même les produits de Microsoft. Cela dit, voir ainsi émerger un énième App Store, cela me laisse totalement pantois. Tout le monde propose désormais ce type d’écosystème mais la plupart des firmes qui cèdent à la tentation se contentent de reprendre ce qui existe déjà. C’est dommage, je pense que Microsoft aurait pu aller un peu plus loin et ajouter aux applications et aux jeux d’autres médias, d’autres supports.

Mais ce qui m’inquiète finalement le plus, c’est le contenu de ce Windows App Store. Quand on jette un coup d’oeil du côté du Marketplace sur Windows Phone 7, par exemple, on se rend compte que l’écosystème mobile de la firme n’a pas séduit tous les développeurs. Un bon nombre d’éditeurs ont préféré miser sur iOS ou même sur Android et il faudra sans doute un peu de temps avant que Microsoft rattrape la concurrence. Toutefois, cette inquiétude doit être mesurée puisque Windows est utilisé par une majorité de personnes dans le monde et qu’il profite d’un vivier de développeurs particulièrement conséquent. Ce Windows App Store pourrait leur permettre de mieux communiquer sur leur travail, de toucher de nouveaux clients, un nouveau marché et on peut par conséquent imaginer qu’il n’aura aucun mal à s’imposer.

MAJ : Finalement, il semblerait qu’il s’agisse d’un fake. Dommage, hein ?

Via