Windows bientôt sur ton Chromebook

Parallels Desktop vient de frapper très fort. L’entreprise a annoncé cette nuit un nouveau partenariat, cette fois avec Google. Il a pour but d’apporter les applications Windows à Chrome OS.

Chrome OS a pas mal évolué depuis la sortie de sa toute première version en 2011 et le système couvre désormais pas mal d’usages différents. Toutefois, s’il peut parfaitement suffire dans un usage privé, il peine encore à s’imposer en entreprise, notamment en raison de l’absence de certains logiciels.

Un Chromebook placé sur la plage arrière d'une voiture

Photo by Andrew Neel on Unsplash

Mais cela risque de changer dans un avenir proche, du moins si l’on en croit le communiqué publié cette nuit par les équipes de Parallels Desktop.

Parallels Desktop et Google main dans la main

Dans ce communiqué, l’éditeur annonce en effet un nouveau partenariat avec Google, et plus précisément avec les équipes de Chrome OS. Parallels donne peu de détails techniques, mais il explique que ce rapprochement stratégique a pour but de permettre aux personnes disposant d’un Chromebook d’exécuter des applications Windows, et notamment Microsoft Office.

Toujours d’après l’éditeur, l’idée n’est d’ailleurs pas uniquement de nous permettre de profiter de Word, Excel ou encore PowerPoint sur Chrome OS. Parallels explique en effet que sa solution aura aussi pour but de faciliter le travail collaboratif à distance.

À lire aussi : Google va fabriquer ses propres puces pour les Pixel et Chromebooks

Office bientôt sur ton Chromebook

Malheureusement, le communiqué en reste là et il ne donne aucun détail supplémentaire sur la technologie employée, ni même sur la puissance dont les Chromebooks auront besoin pour proposer ces fonctions de virtualisation.

Et c’est évidemment très regrettable. Le marché des Chromebooks est assez dense et les constructeurs proposent des configurations parfois très différentes les unes des autres. Parallels Desktop précise cependant dans son communiqué que de nouvelles informations seront communiquées dans les prochains mois.

Nous devrions donc très vite en apprendre un peu plus sur ce partenariat, mais aussi sur ses aboutissements. Une chose paraît sûre en tout cas, ces fonctions de virtualisation devraient être très profitables à Chrome OS.

À lire aussi : Samsung de retour avec le Galaxy Chromebook